Du pain sur la planche pour l'APEA

L’Autorité de protection de l’enfant et de l’adulte ne chôme pas. Toutes les communes jurassiennes ...
Du pain sur la planche pour l'APEA

Christian Minger Christian Minger

L’Autorité de protection de l’enfant et de l’adulte ne chôme pas. Toutes les communes jurassiennes ont transféré leurs dossiers au président de la nouvelle structure cantonale, Christian Minger, et à ses deux collaborateurs. Au total, près de 2'000 supports sont parvenus au juriste, à la travailleuse sociale et à la psychologue à fin novembre. Toutes les demandes de tutelles sont désormais centralisées à Delémont. Les communes ont signalé les cas urgents à traiter dans de brefs délais. L'APEA s'attelle à ces dossiers qui devraient être réglés dans les semaines à venir.

 

Des cartons plutôt que des bibliothèques

La nouvelle autorité tutélaire a provisoirement pris ses quartiers à la rue de l'hôpital à Delémont, pour une durée d'environ deux mois. Elle déménagera à la Villa Koechli, une fois que celle-ci sera prête à accueillir la structure et ses nombreux documents. Pour l'heure, les trois employés s'affairent dans des locaux restreints et jonglent avec les cartons, dans lesquels sont stockés les dossiers transmis par les 64 communes jurassiennes. /mle


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus