Les karatékas de Delémont bientôt sans toit

La soupe à la grimace pour le Shin Tai Karaté Do de Delémont. Le club de karaté ne pourra bientôt ...
Les karatékas de Delémont bientôt sans toit

Dojo STKD

La soupe à la grimace pour le Shin Tai Karaté Do de Delémont. Le club de karaté ne pourra bientôt plus disposer de son dojo situé à la ruelle de l’Ecluse. Le bail a été résilié au 31 mai.

« On voit la fin du club »

Du coup, les responsables sont à la recherche d’une solution pour pouvoir continuer de donner les entraînements à la cinquantaine de membres. Le hic : toutes les démarches sont restées vaines à ce jour. « Les salles à Delémont sont sur-occupées et les loyers des locaux sont excessifs pour un petit club comme le nôtre », explique Richard Forte, le vice-président et entraîneur du Shin Tai Karaté Do de Delémont. Le club se retrouve-t-il en péril ? « Tout à fait ! Sans salle, la pratique du karaté ne peut pas se faire. Le club a 16 ans et on voit sa fin. On ne se sent pas aidé », ajoute Richard Forte. Et d’ajouter : « Notre dojo est occupé les cinq soirs de la semaine, dont deux fois par le karaté. Nous avions investi il y a quelques années pour lui donner un coup de neuf et installer des douches. Nous sommes aujourd’hui amers ».

Le club devra sans doute mettre un terme aux cours qu’il dispense d’ici quelques semaines. « On arrêtera momentanément, le temps de trouver une solution, même si nous n’en avons aucune pour l’heure. Les membres sont toujours là, ils sont motivés. J’espère qu’il y a toujours un avenir pour le karaté à Delémont », conclut Richard Forte. /rch (photo: stkd.ch)


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus