De gros défis pour la gymnastique jurassienne

L’état actuel de l’Association cantonale jurassienne de gymnastique inquiète son président ...
De gros défis pour la gymnastique jurassienne

L’état actuel de l’Association cantonale jurassienne de gymnastique inquiète son président Jean-Claude Salomon, tant du point de vue du fonctionnement que sur le plan sportif

Les membres diminuent au sein de l'ACJG et les postes vacants aux comités peinent à trouver preneur. Les membres diminuent au sein de l'ACJG et les postes vacants aux comités peinent à trouver preneur.

La gymnastique perd de sa superbe dans le canton. Jean-Claude Salomon s’inquiète de la situation actuelle de l’Association cantonale jurassienne de gymnastique. C’est ce qui ressort du rapport d’activité 2018 que le président administratif présentera lors de l’Assemblée des délégués de l’ACJG samedi à Vicques. Le fonctionnement s’est compliqué en l’absence de cadres au sein des comités central et technique. Les pratiquants sont aussi en diminution, avec à la clé un coup d’arrêt dans les performances de l’ACJG après plusieurs années florissantes. De plus, deux des 39 sociétés membres ont donné leur démission, abaissant encore un peu les effectifs qui se portent autour de 3'800 membres. La participation fait aussi défaut lors de certaines compétitions, comme la Fête Romande ou la Coupe Jurassienne.

Jean-Claude Salomon : « On arrive à un carrefour »

Jean-Claude Salomon a déjà annoncé qu’il quitterait son poste de président administratif l’année prochaine. /emu


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus