« Quand on a goûté à la Coupe du monde on veut y retourner »

L’Ajoulot Quentin Juillard a participé dimanche à sa première manche de Coupe du monde de bobsleigh ...
« Quand on a goûté à la Coupe du monde on veut y retourner »

L’Ajoulot Quentin Juillard a participé dimanche à sa première manche de Coupe du monde de bobsleigh à La Plagne. Le pousseur a terminé 20e avec une équipe de Suisse de bob à quatre et nous a accordé un entretien à son retour

Quentin Juillard a participé à sa première manche de Coupe du monde dans le bobsleigh du Grison Cedric Follador (photo : IBSF). Quentin Juillard a participé à sa première manche de Coupe du monde dans le bobsleigh du Grison Cedric Follador (photo : IBSF).

Une nouvelle dimension pour l’Ajoulot Quentin Juillard. Le pousseur de 23 ans a participé dimanche à sa première épreuve de Coupe du monde de bobsleigh à La Plagne. Son équipe, représentant la Suisse, a pris la 20e place en bob à quatre sur la piste française. L’étudiant a accordé un entretien à RFJ à son retour de La Plagne, entre deux cours à Macolin.


Le niveau au-dessus

Habitué à la Coupe d’Europe, le Jurassien a donc découvert la scène internationale. L’écart de niveau est important et les Suisses ne sont pas encore à la hauteur, selon Quentin Juillard. « L’Allemagne et les Etats-Unis sont très fortes. On ne peut pas rivaliser avec eux actuellement », a-t-il expliqué. « Ce qui nous a manqué c’est la poussée. On était vraiment plus faible que les autres. En travaillant, on arrivera à se glisser au milieu du classement en Coupe du monde », estime le Jurassien.

Cette expérience sur la scène internationale lui offre de l’expérience et un nom au-delà des frontières nationales. « Cela aura un impact sur la suite de ma carrière », affirme l’Ajoulot. « J’espère être aligné prochainement en Coupe d’Europe et, si on me demande, c’est avec grand plaisir que je repartirai en Coupe du monde », conclut-il. /mmi

Entretien avec Quentin Juillard


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus