C’est aussi le chantier dans le calendrier des utilisateurs de la patinoire

En attendant que la nouvelle patinoire à Porrentruy soit opérationnelle mi-novembre, patineurs ...
C’est aussi le chantier dans le calendrier des utilisateurs de la patinoire

En attendant que la nouvelle patinoire à Porrentruy soit opérationnelle mi-novembre, patineurs et curleurs sont privés de leur écrin et doivent s'adapter en ce début de saison

Les utilisateurs doivent encore prendre leur mal en patience avant la réouverture de la patinoire, le 17 novembre. (Photo : Facebook/Hockey-Club Ajoie) Les utilisateurs doivent encore prendre leur mal en patience avant la réouverture de la patinoire, le 17 novembre. (Photo : Facebook/Hockey-Club Ajoie)

La future patinoire d’Ajoie et Clos du Doubs est encore en chantier, tout comme le calendrier de ses utilisateurs. Le Curling Club Ajoie et le Club des Patineurs doivent en effet prendre leur mal en patience, et s’adapter à l’instar du HC Ajoie en attendant la livraison du nouvel écrin qui devrait être opérationnel le 17 novembre. Plutôt que de délocaliser leurs entraînements, les curleurs ont carrément décidé de repousser la reprise jusqu’à la réouverture de « leur » patinoire. « On avait la possibilité d’aller s’entraîner à Bienne ou Bâle. Il aurait alors fallu organiser des covoiturages, avec des personnes potentiellement à risques. Donc dans le contexte sanitaire actuel, en plus des travaux, on a préféré repousser le début de saison », explique le président du CCA, Olivier Dubail.


La préparation des patineurs perturbée

Les patineurs, eux, ont trouvé des heures de glace à Moutier et Saignelégier afin de s’entraîner. Une solution de secours bienvenue, mais qui perturbe quand même passablement ceux qui préparent des compétitions. « Pour eux, on a fait un trait sur les concours du début de saison car ils n’ont pas pu s’entraîner correctement pour arriver en forme. On a donc choisi des concours sur la fin de l’année ou début 2021. Habituellement, on s’entraîne quatre à cinq fois par semaine sur la glace de Porrentruy. Là, on arrive à aller à Moutier ou Saignelégier peut-être deux fois par semaine, donc c’est délicat », souffle le président du CPA Thierry Léchenne.


Embouteillage au calendrier après la réouverture

L’ouverture de la nouvelle patinoire le 17 novembre ne devrait de surcroît pas signifier la fin des soucis d'organisation. Les hockeyeurs professionnels du HC Ajoie auront en effet joué depuis le début de saison (2 octobre) à l'extérieur. Ils joueront donc dès la mi-novembre et jusqu’à la mi-février un grand nombre de matches à domicile. « On aura donc certainement des heures de glace qui vont sauter pour laisser place à la première équipe. Ce qui est tout à fait normal, on le comprend. On sait que la saison sera un peu tronquée », lâche encore Thierry Léchenne. Les utilisateurs attendent déjà avec impatience la saison 2021-2022 pour profiter, enfin, pleinement de leur nouveau joujou. /jpi


 

Actualités suivantes

Articles les plus lus