Pas de ticket olympique pour Rachel Pellaud et le 4x400 m helvétique

La Biennoise de la FSG Bassecourt et ses coéquipières ont échoué en séries samedi aux Mondiaux ...
Pas de ticket olympique pour Rachel Pellaud et le 4x400 m helvétique

La Biennoise de la FSG Bassecourt et ses coéquipières ont échoué en séries samedi aux Mondiaux de relais de Chorzow et n'ont ainsi pas réussi à décrocher leur ticket pour les JO de Tokyo

Rachel Pellaud ici lors des Championnats du monde d'athlétisme à Doha en 2019. (Photo: KEYSTONE/JEAN-CHRISTOPHE BOTT) Rachel Pellaud ici lors des Championnats du monde d'athlétisme à Doha en 2019. (Photo: KEYSTONE/JEAN-CHRISTOPHE BOTT)

Le relais suisse du 4x400 m manque une occasion de se qualifier pour les Jeux Olympiques de Tokyo cet été. Silke Lemmens, Rachel Pellaud, Veronica Vancardo et Annina Fahr ont échoué dès les séries. L'espoir demeure néanmoins.

Le quatuor suisse, qui devait se hisser en finale pour espérer se qualifier dès ce week-end pour les Jeux olympiques, a nettement manqué le coche. Il a pris la 4e place de la première série, en 3'34''85, alors que la huitième place de finaliste a été obtenue par la France en 3'30''46.

Les absences conjuguées de Lea Sprunger et de Yasmin Giger constituaient un handicap trop important. Il aurait fallu faire presque aussi bien qu'aux Mondiaux de relais de Yokohama en 2019 (3'29''15) pour espérer un meilleur sort. Petite consolation, la 9e place finale offre un ticket pour les Mondiaux de Eugene en 2022.

Tout n'est cependant pas perdu dans l'optique des JO. Treize des 15 tickets disponibles pour le 4x400 m - le 16e revenant au Japon - auront été attribués à l'issue de ce week-end à Chorzow. Les trois derniers seront distribués à la fin juin sur la base d'un classement au temps, dans lequel la Suisse figure pour l'heure au 2e rang.

Le relais 4x100 m s'est en revanche qualifié pour la finale de dimanche, s'assurant également un ticket pour les prochains Mondiaux. Riccarda Dietsche, Salomé Kora, Cornelia Halbheer et Cynthia Reinle ont couru en 43''71, se qualifiant à la place en terminant 2e de la troisième série derrière la France (43''51). Le meilleur chrono a été l'oeuvre des Pays-Bas (43''28). /ATS-tri


 

Actualités suivantes

Articles les plus lus