« Je m’entraîne avec… » une hache

À la découverte du béhourd dans notre rubrique sportive hebdomadaire : un sport aux relents ...
« Je m’entraîne avec… » une hache

À la découverte du béhourd dans notre rubrique sportive hebdomadaire  : un sport aux relents moyenâgeux, avec le seul club actif en Suisse romande, les Whites Wolves

Les Whites Wolves prêts à combattre. (Photo W.Wolves) Les Whites Wolves prêts à combattre. (Photo W.Wolves)

Affublés d’une armure des pieds et à la tête, et armés d’une épée ou d’une hache, ils combattent dans des tournois, comme autrefois. Sport du moyen-âge qui servait à distraire les chevaliers, le béhourd a été remis au goût du jour. Les participants s’affrontent réellement, par équipes de trois au minimum, avec une armure et des armes anciennes…,  sans tranchant toutefois.

Un tournoi international s'est déroulé en octobre à Colombier (NE) :

Dans le cadre de notre rubrique hebdomadaire « je m’entraîne avec », Marcel Neuenschwander est allé à la rencontre du seul club de béhourd actif en Suisse romande : les White Wolves, qui  s’entraînent au Val-de-Ruz. Notre « courageux » journaliste n’a pas revêtu son armure, mais Charlotte, pratiquante assidue, commence par lui  faire découvrir une pièce essentielle de l’équipement pour éviter les mauvais coups…

Tout savoir sur le béhourd : un sport pratiqué au Moyen Âge et remis au goût du jour. Il n’existe actuellement qu’un seul club actif en Suisse romande, les White Wolves, qui s’entraînent au Val-de-Ruz. Mais ses combattants viennent de tous les cantons environnants. Animateur du club, Yannick Weber nous décrit les origines de ce sport qui était pratiqué pour distraire les chevaliers en mal de combats. /mne

Le casque : pièce indispensable de l'équipement en béhourd. (Photo W. Wolves) Le casque : pièce indispensable de l'équipement en béhourd. (Photo W. Wolves)


Actualisé le

 

Articles les plus lus