Le 5e tir cantonal jurassien attire un nombre record de tireurs

Près de 9'000 participants de toute la Suisse useront de la gâchette dans l’ensemble du canton ...
Le 5e tir cantonal jurassien attire un nombre record de tireurs

Près de 9'000 participants de toute la Suisse useront de la gâchette dans l’ensemble du canton lors des trois prochains week-ends.

La participation d'Audrey Gogniat, ambassadrice du 5e tir cantonal, dépendra de sa qualification ou non aux Jeux olympiques de Paris. (Photo : Fédération sportive suisse de tir). La participation d'Audrey Gogniat, ambassadrice du 5e tir cantonal, dépendra de sa qualification ou non aux Jeux olympiques de Paris. (Photo : Fédération sportive suisse de tir).

Les fines gâchettes du pays ont le Jura dans le viseur. Le 5e tir cantonal jurassien se déroulera lors des trois prochains week-ends. Il a lieu tous les dix ans dans le canton. L’événement se tiendra dans onze places de tir réparties sur les trois districts (sept dans la Vallée de Delémont, trois en Ajoie et une aux Franches-Montagnes). Près de 9'000 tireurs de tous les cantons, dont 300 Jurassiens, sont inscrits. Le record, établi lors de la 1re édition en 1984 avec quelque 8'000 participants, est battu. « C’est un succès inespéré » pour les organisateurs et Cyril Choulat. Selon le président de la commission de tir, cette affluence s’explique par trois raisons : une concurrence plutôt faible avec l’organisation de deux tirs cantonaux cette année, dans le Jura et les Grisons, la belle image tirée de la dernière édition en 2013 et le fait que le tir cantonal jurassien se tient une fois par décennie. Pour « abreuver » tous les tireurs, les organisateurs ont commandé 650'000 cartouches.

Cyril Choulat : « Si on passe la barre des 9'000 tireurs, ce sera magnifique. »

L’événement a aussi permis de dynamiser la mise aux normes et la modernisation des installations de différentes places de tir.

Les différentes médailles qui seront à remporter lors du 5e tir cantonal. La remise des prix se tiendra le 28 septembre à Boécourt. Les différentes médailles qui seront à remporter lors du 5e tir cantonal. La remise des prix se tiendra le 28 septembre à Boécourt.

Célébrer un sport olympique

L’événement permet aussi d’honorer une pratique sportive. « Le tir a souvent une connotation un peu trop militaire dans le Jura. Mais il faut savoir que c’est une discipline olympique », souligne le président du comité d’organisation. Charles Juillard ajoute que la manifestation est l’occasion pour la population jurassienne « de voir ce qu’est une fête de tir et aussi de fraterniser avec les tireurs des autres cantons » et qu’elle représente un atout touristique pour le Jura. /nmy

Charles Juillard : « C’est vraiment la grande fête du tir dans le Jura. »

De gauche à droite : le président du comité d'organisation Charles Juillard, l'ambassadrice du 5e tir cantonal Audrey Gogniat et le président de la commission de tir Cyril Choulat. De gauche à droite : le président du comité d'organisation Charles Juillard, l'ambassadrice du 5e tir cantonal Audrey Gogniat et le président de la commission de tir Cyril Choulat.


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus