Alex Fiva champion du monde, Fanny Smith encore argentée

Les Mondiaux de skicross se terminent en apothéose pour la Suisse. Alex Fiva a remporté le ...
Alex Fiva champion du monde, Fanny Smith encore argentée

Alex Fiva champion du monde, Fanny Smith encore argentée

Photo: KEYSTONE/EPA/Anders Wiklund

Les Mondiaux de skicross se terminent en apothéose pour la Suisse. Alex Fiva a remporté le titre chez les messieurs à 35 ans et Fanny Smith s'est parée d'argent pour la troisième fois de suite.

C'est une première dans l'histoire du skicross helvétique masculin. La première fois qu'un Suisse monte sur la plus haute marche du podium. Et même la première fois qu'un Suisse décroche une médaille aux Mondiaux.

Et cet exploit, ce n'est pas un jeune loup qui l'a réalisé sur la longue piste d'Idre Fjäll en Suède. Non, c'est le vieux briscard Alex Fiva. Le Grison, qui a débuté le skicross en 2008, a enfin décroché l'or mondial après avoir enlevé le globe en 2013.

'La dernière fois, j'étais 4e, n'a pas manqué de relever le héros du jour, faisant référence à sa désillusion lors des Mondiaux à Solitude voici deux ans. Le matin à l'entraînement, je n'étais pas bien par rapport aux copains de l'équipe. Mais je suis tellement content parce qu'on a vraiment une superbe équipe. Maintenant je me réjouis de pouvoir rentrer à la maison pour fêter ça avec mes proches.'

Fiva s'est imposé devant le tenant du titre François Place et le Suédois Erik Mobaerg en résistant au retour de ses adversaires dans la longue ligne droite de fin.

Fanny Smith battue par sa grande rivale

Ce que Fiva est parvenu à mettre en place en finale, Fanny Smith aurait bien voulu le copier. Partir en tête et gérer ses poursuivantes, c'est en général une tactique payante et la marque de fabrique de la Vaudoise. Mais en finale, la Suédoise Sandra Näslund a réussi à passer devant dès les premiers mètres de course sans jamais laisser la concurrence lui mettre une spatule devant le nez.

Au contact dans l'interminable ligne droite d'arrivée, la championne du monde 2013 a cherché l'aspiration. En vain. Comme en 2017 à la Sierra Nevada, la Villardoue doit se contenter de l'argent. Cela fait même la troisième fois de suite qu'elle ramène ce métal à la maison. Malgré la déception de ne pas avoir pu enlever un deuxième titre mondial, Fanny Smith impressionne par sa régularité. Sur les cinq derniers Mondiaux, elle affiche une collection de cinq médailles (une en or, trois en argent et une en bronze).

Blessée au genou avant le début de la saison, Sandra Näslund a effectué un retour tonitruant. La Suédoise s'était préservée pour ces Mondiaux et elle a eu raison.

Pour Fanny Smith, il va maintenant falloir continuer à être régulière en Coupe du monde pour aller chercher un troisième globe de cristal. A noter encore la 4e place de la jeune Grisonne Talina Gantenbein derrière la Française Alizée Baron.

/ATS
 

Actualités suivantes