Desplanches en leader, Ponti et Ugolkova en outsiders

Jérémy Desplanches n'est pas le seul espoir de médaille suisse lors des Européens en grand ...
Desplanches en leader, Ponti et Ugolkova en outsiders

Desplanches en leader, Ponti et Ugolkova en outsiders

Photo: KEYSTONE/PATRICK B. KRAEMER

Jérémy Desplanches n'est pas le seul espoir de médaille suisse lors des Européens en grand bassin de Budapest qui débutent lundi. Noè Ponti et Maria Ugolkova peuvent aussi viser le podium.

Ces joutes hongroises ne constituent qu'une étape pour Jérémy Desplanches sur la route des JO de Tokyo, son objectif ultime. Mais le Genevois de 26 ans a tout intérêt à y briller, tant pour marquer les esprits que pour se rassurer pleinement alors que les repères manquent cruellement depuis le début de la pandémie.

Et le tenant du titre du 200 m 4 nages en a les moyens. Ses 1'57''50 réalisés en mars le placent au 3e rang de la hiérarchie européenne 2021, certes loin de son record national (1'56''56) et surtout du Britannique Scott Duncan (1'55''90 cette année). Mais il a toujours su se sublimer dans les grands événements.

Ponti dans un nouveau rôle

Noè Ponti va quant à lui découvrir, à 19 ans, la pression pesant sur les épaules d'un outsider dans un grand rendez-vous élite. Ambitieux mais prudent, il est conscient autant de son potentiel que de celui de rivaux plus expérimentés. Mais l'exploit est à portée du champion d'Europe junior 2019 du 50 m papillon.

Le Tessinois, qui était déjà présent lors des derniers Européens élite en 2018, est toujours le troisième performeur mondial des saisons 2020 et 2021 sur 100 m papillon grâce aux 51''15 réussis en décembre à Rotterdam. Il a confirmé en nageant en 51''70 en avril aux championnats de Suisse, sans préparation spécifique.

Médaillée de bronze à Glasgow sur 200 m 4 nages, Maria Ugolkova pointe comme le Tessinois au 8e rang de la hiérarchie européenne 2021 dans sa discipline-phare. Mais si elle nage dans les eaux de son record de Suisse établi lors des Mondiaux 2019 (2'10''72), le podium sera à sa portée en Hongrie.

Une finale pour Mityukov?

La natation suisse se porte à merveille, et d'autres représentants de Swiss Aquatics peuvent espérer s'illustrer à Budapest. En premier lieu Roman Mityukov, 20 ans et 10e meilleur Européen de l'année sur 200 m dos avec 1'57''39. En pleine progression, le Genevois visera une finale sur sa distance fétiche.

L'autre grand espoir Antonio Djakovic (18 ans/200 m libre), Nina Kost (50 m dos), Lisa Mamié (100 et 200 m brasse) voire Yannick Käser ont également les moyens de se hisser en finale. Le relais 4x200 m libre masculin (Djakovic, Mityukov, Ponti et Nils Liess) rêve par ailleurs de frapper un grand coup.

Dernière chance

Ces Européens constituent la dernière opportunité de décrocher une limite pour les JO de Tokyo, pour lesquels six Suisses ont déjà leur ticket en poche (Desplanches, Djakovic, Mityukov, Ponti, Mamié et Ugolkova). Nina Kost, Nils Liess et Thierry Bollin sont les mieux armés pour les imiter, selon le chef du sport d'élite Markus Buck.

/ATS
 

Actualités suivantes