Dustin Johnson mène un quatuor en tête, sous la menace de Rahm

Le no mondial Dustin Johnson, le no 3 Justin Thomas et les surprenants Abraham Ancer et Cameron ...
Dustin Johnson mène un quatuor en tête, sous la menace de Rahm

Dustin Johnson mène un quatuor en tête, sous la menace de Rahm

Photo: KEYSTONE/EPA/TANNEN MAURY

Le no mondial Dustin Johnson, le no 3 Justin Thomas et les surprenants Abraham Ancer et Cameron Smith se partageaient la tête du Masters d'Augusta vendredi soir.

Jon Rahm, bien placé, et Tiger Woods, en embuscade, n'ont cependant pas pu terminer leur 2e tour. Comme la veille, l'obscurité a obligé plus de la moitié des concurrents, 48 sur 92 exactement, à devoir se lever tôt le lendemain pour finir leur carte, avant d'enchaîner immédiatement avec la troisième.

Parmi eux, celui à avoir tiré son épingle du jeu est Jon Rahm. Après 12 trous, le no 2 mondial s'était provisoirement hissé au 5e rang (-8), en compagnie du Japonais Hideki Matsuyama, à qui il restait aussi trois trous à jouer. Ils côtoyaient l'Américain Patrick Cantlay et le Sud-Coréen Sung-jae Im, à un coup du quatuor de tête.

Le tenant du titre Tiger Woods, auteur d'une première journée solide à -4, n'a pas amélioré son total en 10 trous. L'ex-no 1 mondial a réussissant deux birdies qui n'ont fait que combler ses deux premiers bogeys du tournoi, pour stagner à une provisoire 22e place à cinq coups de la tête.

Johnson in extremis

Les quatre leaders ont tous fini fort leur parcours pour débouler au sommet du classement (-9). Dustin Johnson y est parvenu le dernier, in extremis, en entrant son 4e birdie du jour au dernier trou, maintenant ainsi sa position de leader assurée tôt le matin, à l'issue du premier tour.

Dustin Johnson a rejoint Justin Thomas, vainqueur du Championnat PGA en 2017, qui a lui entré deux de ses sept birdies (un double-bogey, deux bogeys) aux deux derniers trous. Si sa présence et celle de Johnson dans le haut du tableau n'a rien d'étonnant, celle de l'Australien Cameron Smith et du Mexicain Abraham Ancer étonne.

Le premier, 5e du Masters en 2018 et lauréat de deux tournois sur le circuit PGA, a aussi déboulé en fin de course, en réussissant un eagle puis trois birdies sur ses quatre derniers trous. Quant à Ancer, qui cherche à devenir le premier golfeur à s'imposer au Masters pour sa première participation depuis 1979, il a également fini fort avec un birdie décisif à l'avant-dernier trou.

Le Nord-Irlandais Rory McIlroy, en quête du seul Grand Chelem qui manque à son palmarès, a par ailleurs très bien réagi après une journée inaugurale cauchemardesque finie à 75. Il a rendu une carte de 66 pour totaliser -3 et se retrouver au 27e rang.

/ATS
 

Articles les plus lus