Fury domine encore Chisora, avec Usyk en bord de ring

L'Anglais Tyson Fury a conservé sa ceinture de champion WBC des poids lourds samedi soir. Le ...
Fury domine encore Chisora, avec Usyk en bord de ring

Fury domine encore Chisora, avec Usyk en bord de ring

Photo: KEYSTONE/EPA/TOLGA AKMEN

L'Anglais Tyson Fury a conservé sa ceinture de champion WBC des poids lourds samedi soir. Le 'Gypsy King' a battu son compatriote Dereck Chisora par arrêt de l'arbitre à la 10e reprise.

Sorti d'une éphémère retraite de quelques mois, Tyson Fury (34 ans) bat Dereck Chisora (38 ans) pour la troisième fois en trois combats, après ceux de 2011 et 2014. Sa victoire n'a jamais fait aucun doute, devant 60'000 spectateurs réunis dans le Tottenham Hotspur Stadium, au nord de Londres.

Fury a dû attendre dix rounds, et la décision de l'arbitre, logique, face à un Chisora très résistant, très courageux, dont le bilan était connu: 33 succès pour 12 défaites, et donc une 13e samedi soir, après avoir subi une avalanche de coups mais sans jamais avoir renoncé.

'Quel combattant, quel guerrier', a dit Fury sur le ring pour rendre hommage à Chisora, après sa 33e victoire dont 24 par KO (pour un nul et aucune défaite). C'était un combat à grand spectacle, avec au bord du ring l'Ukrainien Oleksander Usyk qui détient les trois autres ceintures de la catégorie (WBA, WBO, IBF).

Usyk attend Fury

Fury était plus grand, plus lourd, et avait une allonge bien supérieure à Chisora. Contre Usyk, si l'unification des ceintures se fait l'an prochain, ce sera une autre histoire, mais Fury en a très envie, comme il l'a dit sur le ring en insultant l'Ukrainien, en direct, pour amuser le public.

'Usyk, tu es le prochain sur la liste', lui a dit Fury, micro en main. Tu es un tout petit bonhomme et j'ai déjà battu un Ukrainien, (Vladimir) Klitschko, donc à ton tour maintenant, petite p...', lui a dit Fury, en direct sur BT Sport. Le tout sous les yeux de Joe Joyce, un autre poids lourd britannique.

'On va se revoir', lui a alors promis Usyk, droit dans les yeux, pour ce qui serait le premier combat d'unification d'un poids lourd anglais depuis Lennox Lewis. Car le combat contre un autre Britannique, Anthony Joshua, ancien champion WBA, IBF et WBO des lourds, n'a jamais pu être organisé.

/ATS
 

Actualités suivantes