Le Chinois Haotong Li seul en tête à San Francisco

Surprise à San Francisco: Haotong Li, 114e mondial, s'est emparé des commandes du Championnat ...
Le Chinois Haotong Li seul en tête à San Francisco

Le Chinois Haotong Li seul en tête à San Francisco

Photo: KEYSTONE/EPA/JOHN G. MABANGLO

Surprise à San Francisco: Haotong Li, 114e mondial, s'est emparé des commandes du Championnat PGA vendredi.

Il est le premier Chinois à mener un Majeur après un tour, fort de deux coups d'avance sur six joueurs dont Brooks Koepka et Mike Lorenzo-Vera.

La deuxième journée du tournoi du Grand Chelem, première levée de la saison disputée à huis clos, coronavirus oblige, a par ailleurs été difficile pour la star Tiger Woods, relégué en 44e position (0) après avoir rendu une carte de 72, soit deux coups au-dessus du par.

Mais la sensation du jour est bien chinoise. Car personne n'a vu venir Li, pourtant déjà auteur d'une bonne entame la veille (67) et qui a rendu une carte de 65, soit cinq coups sous le par assurés en autant de birdies, en début de journée.

Il faut dire que le golfeur de 25 ans, dont le meilleur résultat dans un Majeur est une 3e place au British Open en 2017, n'est plus reparu dans un top 10 d'un tournoi à mi-parcours depuis plus d'un an. Et il ne s'était hissé parmi les 50 meilleurs mondiaux que quelques semaines en 2018 après sa victoire au Dubai Desert Classic, aux dépens de Rory McIlroy.

'Juste l'air à l'aise'

'Je ne pensais pas que je pourrais jouer (comme cela) cette semaine, surtout que... je manquais de confiance' ces derniers temps, a réagi après coup Li, d'un ton effectivement hésitant.

'Cela m'a probablement aidé à me vider un peu l'esprit cette semaine', a-t-il ajouté, avant d'aller au practice taper des balles toute l'après-midi, pendant que la concurrence ferraillait derrière lui.

Sauf qu'au final, personne ne s'est approché à moins de deux coups.

Mike Lorenzo-Vera a bien cru y parvenir pourtant, en étant à une longueur à l'abord du 18e trou qui aurait donc pu même lui permettre de rejoindre le Chinois en tête. Mais il a commis un bogey qui le contraint à partager, comme la veille, la 2e place avec cinq rivaux.

Impressionnant après deux tours, le 81e mondial ne s'expliquait pas vraiment comment il parvient à être si performant sur le TPC Harding Park. 'C'est la première fois que je joue comme ça sur un tel parcours. Honnêtement, je ne suis absolument pas à l'aise, j'en ai juste l'air', a-t-il dit en riant.

C'est un autre rictus qu'a parfois fois laissé transparaître Brooks Koepka vendredi, gêné par sa hanche gauche douloureuse, qui a nécessité l'intervention de son physiothérapeute au 12e trou.

/ATS
 

Actualités suivantes

Articles les plus lus