Une liberté de mouvement très limitée

Les participants des Jeux olympiques de Tokyo, qui débuteront le 23 juillet, doivent se préparer ...
Une liberté de mouvement très limitée

Une liberté de mouvement très limitée

Photo: KEYSTONE/AP/Eugene Hoshiko

Les participants des Jeux olympiques de Tokyo, qui débuteront le 23 juillet, doivent se préparer à une liberté de mouvement fortement limitée.

Un manuel de 32 pages a été publié mercredi par les organisateurs pour définir les règles de base.

Les contraintes seront grandes en raison de la pandémie de coronavirus. Ainsi, après leur arrivée au Japon, les athlètes et le personnel d'encadrement ne seront autorisés à se déplacer qu'entre les lieux d'hébergement, de compétition et d'entraînement, ainsi que dans quelques lieux clairement désignés.

Les règles comprennent l'obligation stricte de porter un masque, de subir des tests au Covid-19 avant et après l'entrée au Japon et au moins tous les quatre jours pendant les Jeux, d'utiliser une application spécifique et le respect des règles d'hygiène. Les participants ne devront pas utiliser les transports publics. La question de savoir si les spectateurs seront autorisés à assister aux Jeux reste par ailleurs ouverte.

Des manuels détaillés destinés aux athlètes, aux délégations ainsi qu'aux représentants des médias seront publiés et précisés dans les semaines à venir. Il faudra 'de la flexibilité et de la compréhension', a déclaré le directeur général des Jeux pour le CIO, Christophe Dubi. 'Le plus important est la santé et la sécurité de toutes les parties prenantes', a ajouté le Suisse.

/ATS