Le BC Boncourt humilié à Lugano

Etrillé 115-67 au Tessin mardi soir dans le deuxième acte des quarts de finale le play-off ...
Le BC Boncourt humilié à Lugano

Etrillé 115-67 au Tessin mardi soir dans le deuxième acte des quarts de finale de play-off, le BC Boncourt a touché le fond et se retrouve dos au mur

Une défaite qui fait mal à Romain Gaspoz et Amir Williams. Une défaite qui fait mal à Romain Gaspoz et Amir Williams.

« Nous sommes indignes d’un quart de finale de play-off, c’est ridicule ». L’entraîneur du BC Boncourt, Romain Gaspoz, n’a pas mâché ses mots après le buzzer final pour qualifier la prestation de ses joueurs. Laminés par le jeu offensif de Lugano, une nouvelle fois coupables dans leurs choix défensifs, les basketteurs jurassiens ont sombré 115-67 mardi soir à Lugano. Presque cinquante points d’écart. Une déculottée. A 2-0 dans la série, Lugano dispose désormais de trois balles de demi-finale.

 

Derek Stockalper change la donne

Le BCB n’aura rivalisé que neuf minutes avec la meilleure attaque du championnat. Sur un rythme effréné, la Red Team est parvenue à rester au contact de son adversaire grâce à un très bon jeu offensif emmené par Brandon Brown. A quelques encablures du terme du 1er quart, elle mène même 26-24 face aux Tessinois. « 26-24, et puis Derek Stockalper », analyse l’entraîneur belge Thibaut Petit. En effet, l’entrée du capitaine de Lugano, blessé au genou samedi dernier et tout de suite actif à trois points et dans la direction du jeu, a permis à Lugano de s’envoler.

 

Boncourt joue contre-nature

« On a perdu simplement le fil du match », constate amèrement Romain Gaspoz. Face à une équipe qui aime imprimer un rythme fou, Boncourt fait alors l’erreur de vouloir jouer aussi vite que son adversaire. Un jeu contre-nature qui va coûter très cher. « On les a juste regardé scorer, scorer, scorer », lâche, tête basse, l’intérieur Raimundas Danys. Le score défile et Lugano mène 68-38 à la pause. Le même cauchemar, en pire, que trois jours plus tôt. Et un match déjà plié.

 

Lugano fait souffler ses cadres

Cette fois, Boncourt ne reviendra pas et le naufrage continue en seconde mi-temps. Mais il serait injuste de n’expliquer ce résultat que par la contre-performance des visiteurs. En face, Lugano déroule un basket champagne avec un jeu offensif de haut vol : 31 passes décisives, 70.8 % de réussite à deux points et 46.2 % à trois points. L’addition grimpera jusqu’à 54 points d’écart (111-57). Assis sur un matelas confortable, le staff de Lugano peut faire tourner et envoyer la jeune garde au front durant presque 10 minutes. Sebastiano Cavadini, 17 ans, plante 9 fois à 100% de réussite. Patrick Kovac, 18 ans, envoie un trois points sur l’un de ses premiers ballons. Dusko Lukic, 20 ans, inscrit quatre points. Même lorsque les trois jeunes sont sur le parquet, la fête continue. « Je suis aussi très satisfait de la répartition du temps de jeu et d’avoir fait souffler les cadres », se réjouit l’entraîneur tessinois qui jouera, déjà, une place en demi-finale samedi soir dans le Chaudron. /jpi

Le Télégramme

Lugano – BC Boncourt 115-67 (34-26 ; 34-12 ; 22-12 ; 35-17)

Istituto Elvetico

Arbitres : Clivaz / Ballett / Ferroni

Lugano : Padgett (20 points), Cavadini (9), Stockalper (9), Carey (21), Molteni (9), Baldassarre (11), Steinmann (11), Kovac (3) Rambo (8), Williams (10), Lukic (4).

Boncourt : Brown (17), Savon (0), Calhoun (10), Kozic (2), Danys (13), Landenbergue (5), Olaniyi (5), Kessler (3), Williams (12).

 

Les autres résultats : Fribourg – Pully Lausanne 86-48 (Fribourg mène 2-0) ; Genève – Monthey (mercredi) ; Massagno – Neuchâtel (mercredi).


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus