La Suisse encore trop courte

Un jour après sa défaite contre la Suède, la Suisse a subi la loi de la Russie 3-0 dimanche ...
La Suisse encore trop courte

Un jour après sa défaite contre la Suède, la Suisse a subi la loi de la Russie 3-0 dimanche. Elle peut regretter son manque de réalisme

Leonardo Genoni a été battu à trois reprises à Bratislava contre la Russie (photo : Jonathan Vallat). Leonardo Genoni a été battu à trois reprises à Bratislava contre la Russie (photo : Jonathan Vallat).

La Suisse subit sa deuxième défaite au Championnat du monde de hockey sur glace en Slovaquie. Auteurs d'un bon match à Bratislava, les joueurs de Patrick Fischer se sont inclinés 3-0 contre une très solide équipe de Russie. Comme contre la Suède 24 heures plus tôt, il aurait fallu davantage de réussite et un power-play efficace. Contre des nations comme la Russie, ne pas profiter de ce type d'occasions péjore l'ensemble de la performance.


La démonstration de Nikita Kucherov

Le meilleur compteur de la saison de NHL a illuminé cette rencontre de sa classe. Après l’ouverture du score d’Artem Anisimov à la 4e minute de jeu après un effort solitaire intéressant, la Suisse a souffert mais tenu dans le premier « vingt ». La deuxième période a été davantage équilibrée, mais la classe de Nikita Kucherov a fait la différence. Il a ajusté Leonardo Genoni à la mi-match avec grande maîtrise. La Suisse a tenté de réagir, sans parvenir à trouver la faille, malgré de bonnes possibilités. Nikita Kucherov n’en demandait pas tant : il a scellé l’addition en rupture à quelques minutes de la sirène finale. /mle


 

Actualités suivantes

Articles les plus lus