Genève fesse Fribourg, Lausanne impuissant

Genève a réussi à s'imposer à Fribourg à l'occasion de l'acte III des quarts de finale de National ...
Genève fesse Fribourg, Lausanne impuissant

Genève fesse Fribourg, Lausanne impuissant

Photo: KEYSTONE/PETER SCHNEIDER

Genève a réussi à s'imposer à Fribourg à l'occasion de l'acte III des quarts de finale de National League. Un succès 8-3 qui ne souffre aucune discussion.

Reto Berra est sans aucun doute l'un des meilleurs gardiens du pays et si Fribourg a pu terminer au troisième rang de la saison régulière, c'est aussi parce que le Zurichois a multiplié les parades qui ont valu de précieux points aux Dragons. Mais à la 21e, le portier de Bülach a eu un blanc. Et les Genevois, opportunistes en diable ont pu en profiter pour inscrire le 1-2 par Berthon.

Et on a le sentiment que cette réussite du Tricolore à licence suisse a déréglé les Fribourgeois. Sans couler, les joueurs de Christian Dubé ont gentiment glissé dans les abysses, incapables de relever la tête. Et quand en plus Tyler Moy se mue en buteur patenté, difficile d'espérer une autre issue que cette fessée.

On avait vu Gottéron se faire battre à deux reprises 6-1 par Lausanne, mais les Dragons avaient su resserrer les boulons depuis ces défaites du mois de novembre. Au troisième tiers, les joueurs de la BCF Arena ont lâché l'affaire et Genève s'est régalé avec trois buts en 53 secondes, dont deux en power-play. Tyler Moy a pu compléter son triplé pour un succès large qui ne correspond pourtant qu'à un point.

LHC bute sur Waeber

Gros sentiment d'impuissance à Malley avec la défaite du LHC 3-0. Sans leur top scorer Denis Malgin, commotionné jeudi soir après une charge de Christian Marti, les Lausannois savaient qu'ils allaient devoir fournir un effort supplémentaire en l'absence du génial Soleurois. L'attaquant des Toronto Maple Leafs pourrait revenir lundi pour le duel numéro 4 à Zurich qui mène 2-1 dans la série.

Malgré une débauche d'énergie de la part de toute l'équipe, Zurich est parvenu à repartir de la capitale olympique avec la victoire. Et c'est une nouvelle fois l'indiscipline qui a fait des misères aux Vaudois. Alors que Grossmann était déjà sur le banc des pénalités, Floran Douay a écopé de deux minutes de punition et Lasch a mis six secondes pour battre Tobias Stephan (15e).

Les Lausannois ont dans l'ensemble dominé cette rencontre, mais ils n'ont jamais pu prendre en défaut la vigilance de Ludovic Waeber qui signe son deuxième blanchissage consécutif. Parfois un rien chanceux, le dernier rempart du 'Z' a surtout su rester calme en toutes circonstances dans une vraie partie de play-off. Dans le camp vaudois, on doit maintenant absolument aller en gagner une au Hallenstadion. Et espérer les retours de Malgin et Bozon.

Zoug oui, Lugano non

Secoué 6-2 lors du deuxième match, Zoug s'est repris en dominant Berne 3-0. Moins à son affaire jeudi, Leonardo Genoni a répondu de la plus belle des manières et prouvé si besoin était qu'il reste l'un des meilleurs cerbères du pays. Zoug mène donc désormais 2-1 dans la série.

Dans le dernier match de la soirée, il a fallu aller en prolongation pour décider du vainqueur entre Lugano et Rapperswil. Et de manière assez incroyable, c'est le 10e de la saison régulière qui a pris le meilleur sur le 2e. Une victoire 3-2 avec un but gagnant signé Sandro Forrer à la 78e sur un jeu préparé à la suite d'un engagement. Et voilà les St-Gallois en avance 2-1 dans la série.

/ATS
 

Actualités suivantes

Articles les plus lus