La Suisse peut savourer une douce revanche

L'heure de revanche a bien sonné pour la Suisse. A Rosenheim, elle s'est imposée 6-1 contre ...
La Suisse peut savourer une douce revanche

La Suisse peut savourer une douce revanche

Photo: KEYSTONE/dpa/Matthias Balk

L'heure de revanche a bien sonné pour la Suisse. A Rosenheim, elle s'est imposée 6-1 contre l'Allemagne, un adversaire contre lequel elle restait pourtant sur trois défaites.

Jamais depuis 32 ans, depuis un succès 8-2 à Zurich en novembre 1989, la Suisse ne s'était pas imposée sur une telle marge face à son voisin. Les joueurs de Patrick Fischer ont forcé la décision dans le troisième tiers avec quatre buts inscrits en l'espace de quatre minutes.

Battue 4-2 jeudi soir par des Allemands qui avaient passé l'épaule en fin de rencontre, la Suisse a ouvert le score après seulement 145'' de jeu grâce à Luca Hischier. A la 36e, Kilian Mottet déviait un lancer de Noah Délément pour le 2-0. Cet avantage de deux buts traduisait parfaitement l'emprise des Suisses sur cette rencontre. Ils ont su adopter le bon rythme, réduire aussi les espaces et presser très haut les Allemands.

Après la réduction du score d'Alexander Ehl qui a 'coûté' au Davosien Sandro Aeschlimann un blanchissage pour sa première sélection, la Suisse a trouvé un second souffle pour reprendre le large grâce à des réussites d'André Heim, de Michael Fora, de Lucca Fazzini et de Calvin Thürkhauf. L'allant démontré dans cette ultime période a sans doute réjoui Patrick Fischer qui veut voir une équipe capable de se lâcher enfin.

La Suisse poursuivra sa préparation pour le Championnat du monde en Finlande la semaine prochaine avec deux autres matches amicaux. Après deux doubles confrontations contre la France et l'Allemagne, la Suisse affrontera cette fois la Lettonie les deux fois à Weinfelden le samedi 30 avril et le dimanche 1er mai.

/ATS
 

Actualités suivantes

Articles les plus lus