« Situation préoccupante » au BC Boncourt

Où va donc le BC Boncourt ? La question se pose après la défaite de dimanche dans le Chaudron ...
« Situation préoccupante » au BC Boncourt

Où va donc le BC Boncourt ? La question se pose après la défaite de dimanche dans le Chaudron contre Aarau, club de Ligue B. L’équipe d’Antoine Petitjean ne figure qu’à la quatrième place du tour de promotion/relégation, qui compte six formations en lice. Le BCB a notamment vécu une première mi-temps cauchemardesque, dans laquelle les joueurs n’ont pas semblé mobilisés comme ils auraient dû l’être. La mission sauvetage dans l’élite est donc plus compliquée que prévu pour Boncourt.

Le public se manifeste

Pour la première fois depuis longtemps, des sifflets ont été entendus dans le public jurassien. « La situation est préoccupante » pour Paul Vallat, le co-président du BCB. On ne peut pas encore la qualifier de « grave ». Après trois matches sur dix, la Red Team est dans les quatre premiers de ce tour de promotion/relégation. L’objectif est donc, pour l’heure, atteint. Les supporters commencent toutefois à exprimer leur mécontentement, leur agacement même. On évoque clairement une situation grave. Certains parlent d’un manque d’envie des joueurs et n’hésitent pas à pointer du doigt l’attitude de Luka Vertel. Pour plusieurs observateurs, les Ajoulots sont trop passifs sur le parquet. Ils manquent de caractère. L’effectif jurassien se cherche un véritable meneur et n’assume pas son statut dans ce tour contre la relégation. Dimanche par exemple, la Red Team aurait dû être au-dessus de son adversaire en terme d’intensité alors qu’on a vu l’inverse dans le Chaudron. Par moments, elle a même semblé être complètement démobilisée. Plusieurs supporters parlent ainsi d’une saison catastrophique. Pour eux, les résultats ne sont pas acceptables vis-à-vis des objectifs fixés en début d’exercice. Ils relativisent toutefois un peu les choses au regard de la situation financière difficile du club ajoulot.

Un tournant et des espoirs

Le BC Boncourt se doit de rapidement réagir, puisqu’il va vivre un week-end capital. La Red Team arrive à un tournant. Elle s’en va défier Swiss Central Basket vendredi avant de recevoir Winterthour dimanche, soit les deux moins bonnes équipes de ce tour de promotion/relégation. Les dirigeants restent optimistes. Le discours semble toutefois se durcir, avec l’intervention du co-président dans les vestiaires à la mi-temps dimanche face à Aarau. Paul Vallat dit aussi qu’il ne « faut désormais plus chercher d’excuses et jouer les matches à fond ». Le retour de Showron Glover est attendu comme l’arrivée du messie pour donner une impulsion à l’équipe. Les supporters voient aussi en lui un joueur capable de redynamiser le groupe.

Reste que les observateurs sont unanimes. Le BCB devait décrocher la première place de ce tour contre la relégation et terminer la saison en beauté. Mais comme Paul Vallat l’indique, il se retrouve aujourd’hui à se battre pour accrocher le 4e rang. Même les supporters se disent aujourd’hui surpris d’avoir vu autant de monde se presser dans le Chaudron cette saison. Il faut espérer que les joueurs s’en rendent compte et évitent la culbute. Il en va certainement de la survie de la Red Team. /msc+rch


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus