Un naufrage helvétique !

L’équipe de Suisse de football a vécu une soirée noire vendredi au Brésil. Elle s’est inclinée ...
Un naufrage helvétique !

L’équipe de Suisse de football a vécu une soirée noire vendredi au Brésil. Elle s’est inclinée 5-2 (3-0) face à la France dans son 2e match de la Coupe du monde. La troupe d’Ottmar Hitzfeld a en plus perdu Steve Von Bergen. Le défenseur neuchâtelois a dû céder sa place à Philippe Senderos dès la 9e minute de jeu, touché au visage par le pied d’Olivier Giroud.

Après un premier quart d’heure très tactique, la Suisse a craqué en l’espace de 60 secondes. A la 17e, Olivier Giroud pouvait ouvrir le score pour la France d’une tête sur corner. Valon Behrami a ensuite déroulé le tapis rouge aux Bleus sur l’engagement. Le milieu de terrain de la Nati a mis une balle en retrait dans les pieds de Karim Benzema qui n’a plus eu qu’à servir Blaise Matuidi pour le 2-0 (18e). Les Helvètes ont relevé la tête, mais sur leur plus grosse occasion Xherdan Shaqiri manquait le cadre d’un rien. Malgré un penalty repoussé par Diego Benaglio, la France trouvait une troisième fois l’ouverture à la 40e par Mathieu Valbuena suite à un corner et à un repli défensif catastrophique des Suisses.

Les hommes d’Ottmar Hitzfeld ont pris le jeu à leur compte au retour des vestiaires. Mais au plus fort de la domination helvétique, Karim Benzema a pu enfoncer le clou en inscrivant le 4-0 (67e). Le naufrage a été totale six minutes plus tard lorsque Moussa Sissoko a marqué le numéro 5. Les réductions du score de Blerim Dzemaili (81e) et Granit Xhaka (87e) n’ont été qu’anecdotiques. La Suisse devra présenter un tout autre visage mercredi face au Honduras pour espérer se qualifier pour les 8es de finale. /msc


Actualisé le

Actualités suivantes