Michel Saner exclu du Syndicat des polices du canton du Jura

Les motifs d’exclusion de l’ancien chef de la Police de sûreté portent sur un non-respect des ...
Michel Saner exclu du Syndicat des polices du canton du Jura

Les motifs d’exclusion de l’ancien chef de la Police de sûreté portent sur un non-respect des statuts qui cultivent la camaraderie et la solidarité

L’ancien chef de la Police de sûreté exclu du Syndicat des polices du canton du Jura. Cette décision a été prise par l’assemblée à une très grande majorité à l’encontre de Michel Saner le 23 avril dernier. C’est ce que révèle le Quotidien jurassien dans son édition de vendredi. Cette expulsion a été demandée par deux membres du syndicat qui reprochaient au citoyen de Courfaivre un manque de solidarité professionnelle et d’avoir accepté d’enquêter sur l’un d’eux.

« Je n’ai bénéficié d’aucune présomption d’innocence et l’assemblée n’a pas pu entendre mes deux témoins », a déclaré Michel Saner. Il avait quitté la police en 2012, avant de fonder une agence de renseignement. Il s’est aussi engagé en politique comme conseiller général à Haute-Sorne et député suppléant PDC au Parlement. Il évoque des contentieux personnels avec les deux membres qui ont demandé son exclusion.

De son côté, le président du SPCJ, Alexandre Girardin, s’est dit désolé de cette situation, où le dialogue afin de trouver une solution entre les différents acteurs n’a pas été possible. /emu


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus