Classe relais à Saulcy : « C’est une mise au vert des élèves »

La première classe relais se trouvera dans l’ancien bâtiment scolaire de la commune et sera ...
Classe relais à Saulcy : « C’est une mise au vert des élèves »

La première classe relais se trouvera dans l’ancien bâtiment scolaire de la commune et sera la seule à occuper les locaux

L'école de Saulcy rouvrira ses portes pour une classe relais destinée aux élèves ayant des problèmes disciplinaires dans les écoles jurassiennes. (Photo: archives) L'école de Saulcy rouvrira ses portes pour une classe relais destinée aux élèves ayant des problèmes disciplinaires dans les écoles jurassiennes. (Photo: archives)

La première classe relais du Jura se trouvera à Saulcy. Le but : accueillir des élèves de primaire et secondaire ayant des difficultés disciplinaires dans les écoles du canton. Cette nouvelle classe, de dix élèves au maximum, sera la seule à se trouver dans les locaux de l’ancien bâtiment scolaire de la commune. « C’est un moyen de redonner vie à une école qui était vide et de réutiliser une structure scolaire » explique Martial Courtet, ministre de la formation. Il n’y aura toutefois pas d’autres classes prévues dans ce bâtiment.

Mais n’est-ce pas un moyen d’isoler les élèves ? « Nous mettons en place une sanction : nous les éloignons un moment de leur cadre habituel et Saulcy reste avant tout une mise au vert pour les écoliers » souligne Martial Courtet. Le ministre insiste également sur la bonne organisation des transports publics permettant aux élèves de rejoindre l’école, mais aussi des repas de midi, fournis par le home de La Courtine. 


« Une plus-value pour le village »

La nouvelle a été très bien accueillie par le maire de Saulcy Sébastien Lovis : « C’est une chance que notre bâtiment, qui est actuellement une salle de gym, redevienne une école. Cela apporte une plus-value à notre village ».

Le fait que l’école ouvre pour des élèves indisciplinés ne pose toutefois pas de problème à Sébastien Lovis : « Le Conseil communal a demandé des garanties à l'Etat jurassien et nous les avons expliquées aux habitants ». /vma


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus