Mon enfant « dyspraxique »

Nadia Parrat vit dans les Franches-Montagnes, et elle désire partager l’expérience qu’elle ...
Mon enfant « dyspraxique »

Nadia Parrat vit dans les Franches-Montagnes, et elle désire partager l’expérience qu’elle vit avec son fils Sandro, atteint de dyspraxie. Témoignage

La dyspraxie reste encore méconnue et son diagnostic est important pour l'évolution de l'enfant au sein de la famille. (Photo libre de droits). La dyspraxie reste encore méconnue et son diagnostic est important pour l'évolution de l'enfant au sein de la famille. (Photo libre de droits).

La dyspraxie est un handicap invisible est encore très méconnu. Ce trouble neurologique affecte la coordination entre la vue et la gestuelle corporelle. Il est encore très difficile d’expliquer ce que vit Sandro au quotidien car il n’en laisse rien paraître. Le parcours est long et sinueux pour toute la famille et Sandro, qui aura bientôt 10 ans, vivra toujours avec ce handicap. Nadia Parrat nous parle du quotidien de son fils et de la manière dont elle a diagnostiqué son handicap :

Le but de Nadia Parrat avec ce témoignage est de rendre attentif, aussi bien le corps enseignant que les jeunes parents de l’importance du diagnostic. Mettre un nom sur un trouble est important pour l’évolution de l’enfant au sein de la famille. Avec le temps, le handicap de Sandro s’est transformé en force :

Afin de mieux connaître la dyspraxie ainsi que d’autres troubles « DYS », cliquez ici. /jmp-nmy


 

Actualités suivantes