Luca Loutenbach : « Pris dans le tourbillon des événements »

On ne présente plus ce Jurassien. Supporter anonyme de la Nati il y a 10 jours, Luca Loutenbach ...
Luca Loutenbach : « Pris dans le tourbillon des événements »

On ne présente plus ce Jurassien. Supporter anonyme de la Nati il y a 10 jours, Luca Loutenbach a vu son image devenir virale en quelques heures. De retour sur sa terre natale, il nous raconte l’ascenseur émotionnel par lequel il est passé

Luca Loutenbach de passage à la rédaction d'RFJ Luca Loutenbach de passage à la rédaction d'RFJ

Son nom est connu dans toute la Suisse et son visage a fait le tour de la planète. Luca Loutenbach ne ressortira pas tout à fait pareil de cet Euro 2020. Il y a à peine dix jours, il n’avait pas de comptes sur les réseaux sociaux et n’avait jamais répondu aux questions d’un journaliste. L’employé de banque de 28 ans a vécu des moments intenses depuis ce match France - Suisse, où après avoir été montré en gros plan sur les écrans du monde entier, il a enflammé le web. 

Les médias se le sont arraché, tandis que les mèmes se sont multipliés avec son visage, tout chaud tout flamme. Et sur le coup, plutôt que de s’en réjouir, le jeune homme a plutôt pris peur de cette ascension fulgurante. « Je ne savais pas si c’était positif ou négatif à ce moment-là. J’ai été vraiment anxieux pendant deux jours, partage-t-il, de passage à RFJ ce mardi. Heureusement, mes amis m’ont entouré et aidé à mettre un sens sur ce que je vivais. » Certains se sont mêmes dévoués pour l’aider à répondre à toutes les sollicitations.

Luca Loutenbach : « On peut parler un peu d’anxiété à ce moment-là »

Maintenant que Luca Loutenbach a bien atterri à Delémont, il a les idées plus claires. « Je n'aurais jamais imaginé faire le buzz. Ce n’était pas du tout mon rêve. Mais beaucoup de monde le souhaiterait, j’en suis conscient. Alors j’ai décidé de voir cela comme une chance et de saisir l’opportunité », souffle Luca Loutenbach. Créant un compte Instagram la semaine dernière, il compte déjà des milliers de fans. Et c’est du pain béni dans la société actuelle, dans laquelle on paie souvent pour cela. Selon les plans actuels, il n'est pas question de se faire de l’argent ou de changer son mode de vie après ce buzz, assure le supporter de la Nati. « Mon projet, c’est de vendre des T-shirts pour soutenir le sport amateur et le journalisme sportif », explique celui qui, à côté du guichet de banque, écrit des articles et commentaires sportifs pour des médias locaux et sites web.

La fameuse image du supporter, qui a fait le tour du monde. Crédit : Instagram La fameuse image du supporter, qui a fait le tour du monde. Crédit : Instagram

« J’ai eu beaucoup de chance avec ce buzz au final, alors si je peux redonner un peu, c’est cool »

Outre sa passion pour la Nati, Luca Loutenbach se décrit comme quelqu’un qui aime beaucoup son pays et sa région. Il se réjouit de profiter de l’été, des terrasses, des gens qu’il aime et des plaisirs simples de la vie. A travers lui, c’est peut-être un peu cette authenticité jurassienne qui a touché et fait le buzz autour de la planète. /cka

La queue pour faire des selfies avec lui


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus