Une deuxième vie pour votre lave-vaisselle

Usine Phoenix, un nouveau projet né à Alle, veut donner une deuxième vie aux appareils électroménagers ...
Une deuxième vie pour votre lave-vaisselle

Usine Phoenix, un nouveau projet né à Alle, veut donner une deuxième vie aux appareils électroménagers. Une démarche écologique soutenue par le canton du Jura

Deux personnes, dont le patron Jérôme Simon (à droite), sont occupées au lancement d'Usine Phoenix. Deux personnes, dont le patron Jérôme Simon (à droite), sont occupées au lancement d'Usine Phoenix.

Donner une deuxième vie à vos congélateurs, sèche-linge ou machines à café défectueux : c’est l’objectif d’Usine Phoenix. Ce nouveau projet a été lancé il y a quelques semaines à Alle par Jérôme Simon. Le chef d’entreprise souhaite donner un coup de pouce à la planète en remettant à neuf des appareils électroménagers et ainsi réduire les déchets. Ce projet est né d’un constat : « Aller chez les gens pour faire des réparations et voir qu’on arrive à des devis toujours assez élevés et des gens qui ne veulent pas réparer cet appareil alors qu’il en vaut la peine », explique Jérôme Simon.

Usine Phoenix se présente

L'atelier d'Usine Phoenix, à Alle (photo : Jérôme Simon). L'atelier d'Usine Phoenix, à Alle (photo : Jérôme Simon).

Le soutien du canton

Usine Phoenix est soutenu par le canton du Jura. « C’est un super projet ! », se réjouit Christophe Badertscher, de l’Office jurassien de l’environnement. L’Etat mène des réflexions depuis plus d’un an pour favoriser l’économie circulaire. Usine Phoenix pourrait recevoir des fonds cantonaux. Le canton pourrait aussi fournir de la main d’œuvre, en réinsertion par exemple, pour satisfaire les trois axes du développement durable : économique, environnemental et social. Les appareils électroménagers d’Usine Phoenix seront vendus dès la mi-août chez Caritas à Delémont et dès septembre chez Emmaüs à Boncourt. /mmi


Actualisé le