ZAD, liqueur de cornichon et animaux...les infos loufoques du jour

Les médias, institutions et entreprises n'ont pas failli à la tradition des poissons d'avril ...
ZAD, liqueur de cornichon et animaux...les infos loufoques du jour

ZAD, liqueur de cornichon et animaux...les infos loufoques du jour

Photo: KEYSTONE/GAETAN BALLY

Les médias, institutions et entreprises n'ont pas failli à la tradition des poissons d'avril jeudi. Keystone-ATS a lancé ses filets. Petit florilège non exhaustif des informations 'bidons' qui ont titillé le sens critique des Helvètes:

A peine la première ZAD de Suisse a-t-elle été évacuée qu'une seconde voit le jour, cette fois-ci à Nidau (BE), sur le site de l'ExpoPark où aurait dû se déployer le projet Agglolac, récemment refusé, rapporte Le Journal du Jura. Un groupe, majoritairement composé de jeunes de la grève du climat, est à l'origine du projet.

Les zadistes ont entamé des discussions avec les autorités biennoises et nidowiennes, qui leur ont délivré une autorisation pour rester un mois, d'avril à mai.

La lutte du côté de la colline du Mormont (VD) dont les zadistes ont été évacués mardi n'est quant à elle pas terminée. Une pétition demande de transformer la carrière de Holcim en un sanctuaire pour poissons rares et protégés, indique dans un communiqué l'association 'Ecologie et Altruisme'.

Des partisans de Pierre Maudet ont déposé un recours contre l'élection de Fabienne Fischer au Conseil d'Etat genevois, rapporte Le Courrier. L'ex-magistrat et son équipe estiment notamment que le vote par correspondance aurait été truqué grâce à des logiciels pilotés depuis le Venezuela.

Une tentative d'attaque au bélier a même eu lieu contre les locaux du PLR, selon le journal. Une femme a détourné le triporteur de campagne du candidat et se serait écrasée contre la porte du siège du PLR en hurlant 'c'est ainsi que Maudet est grand'. D'autres partisans de M. Maudet se sont eux emparés des canons situés devant l'Hôtel-de-Ville, ajoute le journal.

Ovnis en vue

La technologie permet des solutions inédites. L'Orchestre de chambre de Genève sera dirigé par un robot dès 2022-2023, annonce la Tribune de Genève. Les saisons seront conçues par l'algorithme MusicFish 1.4 des laboratoires de données acoustiques allemands WitzenSturmLab. Et Genève Aéroport a annoncé jeudi tester un concept anti-Covid pour voyager sans vaccin ni test PCR: la bulle de protection personnelle.

Skyguide s'intéresse lui davantage aux phénomènes paranormaux. Il a annoncé l'ouverture à Wangen (SZ) du premier centre de compétence suisse en matière d'ovni. La société suisse de contrôle aérien s'attend notamment à une augmentation du trafic intergalactique.

L'EPFL a elle fait une découverte de taille: la fille cachée de Gustave Eiffel aurait été la première femme à obtenir son diplôme dans l'école. Elle s'est déguisée en homme pour que personne ne s'aperçoive de son secret. Seul un algorithme d'intelligence artificielle analysant des photos d'archives a pu révéler la chose. Les Transports publics de la région lausannoise ont annoncé eux l'installation de poignées pour gauchers dans leurs véhicules: une première mondiale.

Liqueur de cornichon

La Liberté annonce la construction d'une centrale nucléaire dans le canton de Fribourg. Groupe E a en effet décidé de miser sur cette source d'énergie et de renoncer à ses projets de parcs d'éoliennes en raison de la foule d'oppositions qu'ils ont soulevées.

La centrale, dont l'emplacement n'a pas encore été choisi, devrait atteindre environ 8000 gigawattheures par an. Ses parois seront en outre recouvertes de panneaux solaires pour produire également du couvert vert d'appoint.

En Valais, la Distillerie Morand et Hugo Reitzel se sont associés pour produire une liqueur de cornichon, rapporte le Nouvelliste. Le spiritueux peut être utilisé en cocktail ou en cuisine, par exemple pour mouiller son pain à fondue, explique Thierry Manta, oenologue de la distillerie, cité dans le journal. Le breuvage est en vente dès jeudi, mais en édition très limitée.

Le théâtre L'Heure bleue et la tour Espacité à La Chaux-de-Fonds se pareront de rose dès septembre, rapporte Arcinfo. Cette 'remastérisation de façades' fait partie de l'opération 'La vie en rose', imaginée par l'éxécutif de la cité horlogère.

'L’idée est qu’en donnant du rose à voir dès le mois de septembre prochain, on génère une vague de confiance durant cette période compliquée, mais pleine de promesses', explique le conseiller communal Thé Hugenin-Elie. Séduit par l'idée, Arcinfo indique qu'il distribuera des barbes à papa roses dans la cité horlogère jeudi après-midi.

Cheval hipster

Les chevaux aux caractéristiques insolites se sont également glissés dans les pages des journaux, photos à l'appui. Dans 24 heures, c'est l'Irish cob 'Dakotha', arborant fièrement une moustache blonde, qui est à l'honneur.

Sa propriétaire souligne que ces poils ne constituent en aucun cas une anomalie et qu'ils aideraient les animaux qui en sont pourvus 'à se diriger et à dénicher de la nourriture, un peu comme les moustaches des lapins ou des chats'.

Le Quotidien Jurassien attire l'attention sur 'Pongo du Coinat', un franches-montagnes aux allures de dalmatien né il y a quelques jours. Selon son éleveur, sa robe blanche aux points noirs serait due à une mutation génétique. Une équipe du haras national d'Avenches s'est rendue chez l'éleveur pour ausculter le poulain et procéder à une prise de sang.

De son côté, le Muséum de Genève lance une consultation populaire pour savoir s’il faut restituer l’œuf d’une espèce disparue d’émeu. Découvert grâce à une radiographie, cet œuf se trouve dans un oiseau empaillé, 'un spécimen rarissime et unique', exposé au premier étage du musée.

Le volatile avait été ramené vivant de l’île Kangourou, au sud de l’Australie, par le navigateur français Nicolas Baudin en 1803 et avait fréquenté les Jardins de l’impératrice Joséphine à Paris pendant près de 20 ans.

'S’il est peu probable qu’il puisse encore éclore, les ambassades de France et d'Australie ont toutes deux exprimé leur volonté de rapatrier cet œuf unique', a indiqué le Muséum dans un communiqué de presse sous embargo jusqu'au 1er avril.

Le masque à la piscine, Federer et le loup

En Suisse alémanique, les trois poissons d'avril les plus saillants concernent le port du masque contre la pandémie, le 40e anniversaire de Roger Federer et le loup. Selon le Bund, le canton de Berne étudie la possibilité l'introduire le port du masque dans les piscines et dans l'Aar, grâce à des masques étanches.

D'après le Blick, une motion urgente aurait été déposée au Conseil national pour repousser la Fête nationale d'une semaine en l'honneur de Roger Federer. La star mondiale du tennis célèbre en effet ses 40 ans le 8 août.

Enfin, La Südostschweiz 'révèle' que l'Autriche et le Liechtenstein entendent ouvrir une zone protégée de 200 km/2 en faveur du loup, débordant sur la région grisonne du Prättigau. En cas de refus des Grisons, les deux pays seraient prêts à négocier une cession de territoire en leur faveur.

/ATS