Prison ferme contre un participant du brigandage du Casino 138

Jusctice

Un membre du commando qui avait braqué le Casino 138 à Courrendlin, condamné à 30 mois de privation de liberté, vendredi, par le Tribunal correctionnel, à Porrentruy.

Il a été reconnu coupable de brigandage qualifié pour des faits qui se sont déroulés en 2002 en Suisse alémanique. Cette affaire avait déjà été jugée mais des faits nouveaux avaient obligé la Cour de cassation de la renvoyer devant le Tribunal correctionnel. Un autre prévenu, qui avait également participé au brigandage du 138 et qui a été disculpé dans la présente affaire, s’était accusé pour innocenté son ex-ami.

Ce jugement confirme celui prononcé en première instance. /pbu


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus