Une coopération médicale accrue entre Bâle et le Jura

Médecine

Le Jura veut séduire les patients bâlois. A l’instigation du canton, une rencontre a été organisée jeudi avec le chef du département de la santé de Bâle-Ville et d’autres responsables bâlois de la santé. La délégation bâloise a visité le site bruntrutain de l’Hôpital du Jura où prendra place un centre de rééducation dès juin prochain. Elle y a aussi reçu des informations sur la Clinique du Noirmont, et s’est ensuite rendue vers Courrendlin au medtech.lab, structure dédiée aux technologies médicales et exploitée par Creapole.

L’objectif de cette rencontre était de resserrer les liens entre les deux cantons en matière de collaboration médicale. Si les Jurassiens font souvent appel à la médecine de pointe développée à Bâle, le Jura a aussi sa carte à jouer. Les structures de rééducation pourraient à l’avenir être reconnues par Bâle et accueillir des patient bâlois. Il faut dire que ce genre d’établissements sont peu développés chez nos voisins, qui préfèrent aller chercher ces prestations dans les cantons proches.

Mais pour favoriser ces échanges, il faudra que chacun puisse communiquer dans sa langue. Le conseiller d’état bâlois en charge de la santé, Carlo Conti, assure que des efforts ont été et seront encore faits dans ce sens. Le ministre jurassien de la santé, Michel Thentz, affirme de son côté que la Clinique du Noirmont répond déjà à cette attente, et que ce sera également le cas dans le futur centre bruntrutain. /iqu


Actualisé le

 

Actualités suivantes