Des aides pour les éleveurs de Franches-Montagnes

Cheval

L’élevage du Franches-Montagnes touché par la chute du cours de l’euro. La vente de chevaux vers les pays voisins s’en ressent. Les chevaux jurassiens sont trop chers. Les éleveurs n’arrivent plus à écouler le fruit de leur travail. Ce constat a été dressé mercredi matin à la tribune du Parlement par l’élu PLR Alain Bohlinger.

Michel Probst, le ministre de l’Economie, a rappelé que plusieurs mesures ont été approuvées l’an dernier déjà. La promotion des ventes de chevaux a été renforcée. Le canton soutient également l’encouragement des éleveurs à la formation des jeunes chevaux. De plus, l’Exécutif a décidé d’octroyer une contribution à l’exportation d’au moins 750 francs par cheval. Cette aide cantonale est accordée pour la deuxième année. Elle remplace l’aide fédérale supprimée fin 2009. /msc


Actualisé le

Actualités suivantes