Lidia Zeller explore la manière de nous construire

Le passé agit sur notre philosophie de vie. Lidia Zeller décryptera ce qui nous construit, ...
Lidia Zeller explore la manière de nous construire

Mémoire de réfugiée de Lidia Zeller "Mémoire de réfugiée" de Lidia Zeller

Le passé agit sur notre philosophie de vie. Lidia Zeller décryptera ce qui nous construit, ce qui influence notre manière de voir les choses, dans une conférence. La psychothérapeute et médiatrice familiale s’exprimera le 26 janvier dès 9h à la salle paroissiale de Saignelégier dans le cadre des petits déjeuners contacts.

Elle-même sait l’importance de ce que nous transmettent la famille et la mémoire collective. Lidia Zeller a fui il y a une trentaine d’années la dictature communiste roumaine. Elle en a d’ailleurs sorti un témoignage qu’elle livre dans « Mémoire de réfugiée » aux éditions Ourania.

Lidia Zeller se plaît aussi à illustrer son propos avec l’exemple des Roms. Cette population que l’on retrouve parfois à mendier aux coins de nos rues a façonné son style de vie au fil de son histoire. La psychothérapeute rappelle que ce peuple est arrivé vers 1200-1300 en Europe d’où il a été rejeté de toute part. Il a même longtemps été réduit en esclavage en Roumanie. Lidia Zeller juge que son estime de soi s’en est fortement ressentie.
 
La psychothérapeute pense toutefois « qu’on peut guérir de n’importe quelle blessure », convaincue par le concept de résilience développé par le psychanalyste français Boris Cyrulnik. Elle vient d’ailleurs régulièrement en aide à des orphelins roumains sur place grâce à son travail de victimologie. Une oreille attentive, sans qu’elle soit forcément professionnelle, peut suffire à « se réinscrire dans une dynamique de vie ». /iqu


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus