Les pâturages de Muriaux à l'étude

Le bétail circulera toujours librement à Muriaux

Le bétail est toujours au centre des préoccupations à Muriaux. Si les bovins et les chevaux circulent déjà librement dans les rues du village, les autorités se soucient également de la qualité de leur pâture et du bien-être de ses animaux. La Fondation rurale interjurassienne a été mandatée en 2008 pour plancher sur des améliorations possibles. Le plan de gestion intégré des pâturages (PGI) discuté dans le cadre de cet étude doit déboucher sur une meilleure gestion des prairies.

Développement de nouvelles zones

Le PGI trouvera son application concrète dès cette année grâce à une revitalisation de certaines surfaces boisées. "Il y a toujours de l'évolution dans le domaine, certaines exploitations sont axées plus sur le lait, d'autres sur la viande ou sur les chevaux, d'où une meilleure gestion de nos pâturages avec une répartition de bétail plus étudiée" explique le maire de Muriaux Pierre-André Gigon. A noter encore que le libre parcours du bétail n'est pas remis en cause par le PGI. Pierre-André Gigon précise à ce sujet que "le bétail à vocation laitière va rester autour des maisons davantage que le bétail d'élevage ou les vaches nourrices". /gco


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus