Les députés pondent un peu moins qu’avant

Parlement jurassien

Une première année pour prendre la température. Le nombre d’interventions des députés jurassiens en 2011 a sensiblement baissé par rapport à la précédente législature. Au total, les soixante députés et leurs suppléants ont déposé 244 interventions en tout genre, alors que la barre des 300 était approchée en moyenne annuelle lors de la législature précédente. Analyse.

Les résultats des élections cantonales 2010 se ressentent clairement dans ce tableau de statistiques, surtout pour les deux grands perdants, le PLR et le PCSI. Le nombre d’interventions des libéraux-radicaux a baissé de plus de 50% en une année. 1 seule motion l’an dernier, 2 postulats, 6 questions écrites, bien peu. Pareil au PCSI où la chute atteint 40%, avec une baisse sensible du nombre de questions orales.

Les Verts, eux, voient double. Députation doublée, questions orales doublées, pour un nombre total quasi doublé, lui aussi.

Les chiffres du PDC, du Parti socialiste et de l’UDC sont dans la moyenne des années précédentes. On signalera tout de même la croissance folle des questions écrites PDC qui passent de 12 à 22… L’arrivée au législatif d’Yves Gigon n’y est pas étrangère. Le député ajoulot en a écrit 8, à lui tout seul.

A la vue de ces chiffres, certains partis se féliciteront de leur production, d’autres affirmeront qu’il ne faut pas en faire trop, et tous seront d’accord avec cette célèbre maxime : « Il vaut mieux se taire, que de parler pour ne rien dire ! » /clo


Actualisé le

Actualités suivantes

Articles les plus lus