L’avenir de Paléojura inquiète

Jacques Ayer

C’est la grogne chez les proches du Musée jurassien des sciences naturelles de Porrentruy. Sept scientifiques ont signé mercredi une tribune commune publiée dans le Quotidien Jurassien. Elle dénonce la lenteur et le manque de transparence dans le dossier de Paléojura.
Les signataires craignent que le musée passe en main privée. Le départ de Jacques Ayer  (photo), actuel conservateur, a été un élément déclencheur de leurs inquiétudes.


Un projet complexe

Elisabeth Baume-Schneider, la Ministre jurassienne en charge de la Culture, reconnait des lenteurs dans ce projet complexe. Une conférence de presse prévue vendredi présentera toutefois un projet concret. Il mettra en valeur le musée, mais aussi un patrimoine.  Il prendra également en considération les travaux de la Transjurane.
Le musée sera le cœur du projet, selon la Ministre de la Culture. La muséographie contiendra en plus du musée, un centre de gestion et de collection et des parcours extérieurs sur le plateau de Courtedoux. Ce projet devra être mis en valeur sur le plan scientifique, mais aussi touristique et pédagogique. Cet ambitieux projet de 30 millions de francs, le canton ne peut pas se le payer seul. Une fondation permettrait de lever des fonds d’investissement. /pbu + ebr


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus