Henri-Joseph Theubet renvoyé devant le juge pénal

Henri-Joseph Theubet

Henri-Joseph Theubet devra répondre devant un juge pénal pour avoir commis plusieurs abus d’autorité. L’instruction ouverte le 30 août 2010 contre l’ancien commandant de la police cantonale jurassienne est terminée. Le Ministère public communique lundi avoir renvoyé Henri-Joseph Theubet devant la justice pour avoir annulé lui-même à réitérées reprises des amendes d’ordre délivrées par des gendarmes.

Pour le procureur Jean Crevoisier, l’ancien commandant n’avait pas le pouvoir d’annuler ces amendes. Il aurait dû les transmettre au Ministère public, qui est le seul habilité à les traiter. Ces infractions ont été commises entre 2004 et 2010, elles concernent 90 cas d’amende d’ordre. Les accusations dénoncées par l'ancien procureur Arthur Hublard de mobbing grave? Pas poursuivies. Henri-Joseph Theubet risque une peine pécuniaire avec sursis, c’est du moins ce que plaidera Jean Crevoisier lors du procès devant le tribunal de première instance.

Henri-Joseph Theubet satisfait

Nous avons joint un Henri-Joseph Theubet soulagé lundi après-midi. Il se dit satisfait que l’instruction soit close, ne conteste pas avoir annulé des amendes, mais il estime n’avoir commis aucune infraction. Se trouvant à l’extérieur du canton, il nous a précisé qu’il se réservait le droit de communiquer davantage à son retour d’ici la fin de la semaine.

La plainte d’Henri-Joseph Theubet contre Arthur Hublard pour diffamation, voire calomnie est, elle, toujours suspendue, jusqu’au jugement. /clo + comm


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus