Sabots et lattes se disputent les chemins de la région

Les amateurs de ski de fond, par le biais de Jura bernois Tourisme, ont récemment rappelé que ...
Sabots et lattes se disputent les chemins de la région

Skating Un vrai billard - à moins que des promeneurs ou cavaliers ne le piétine

Les amateurs de ski de fond, par le biais de Jura bernois Tourisme, ont récemment rappelé que les itinéraires de skating et de classique leur étaient réservés. Quelques passages ont récemment été détériorés par des chevaux. Si les dégâts occasionnés aux pistes se révèlent somme toute marginaux, le problème est avant tout émotionnel. Katherine Von Ah, directrice  de Jura bernois tourisme : « ils ne se rendent pas compte que ces pistes sont tracées spécialement pour les skieurs, qui paient une vignette et ainsi contribuent à payer le traçage ».

 

Appel à la tolérance

Les itinéraires problématiques sont peu nombreux, mais il peut arriver que chemins équestres et pistes de ski de fond passent au même endroit. La présidente de l’Association suisse des randonneurs équestres lance un appel à la tolérance. Selon Anne-Lise Lecomte, la situation n’est pas dramatique : « On peut très bien cohabiter. Les fondeurs sont souvent très intransigeants, mais nous, cavaliers, essayons de faire très attention, en particulier quand nos itinéraires recoupent ceux du ski de fond. C’est vrai qu’il y a un ou deux cas extrêmes qui se permettent n’importe quoi, mais il ne faut pas mettre tout le monde dans le même panier ». /tsc


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus