Diminution des accidents sur les routes jurassiennes

Les véhicules à moteur augmentent sur les routes jurassiennes, mais les accidents diminuent ...
Diminution des accidents sur les routes jurassiennes

accident De moins en moins d'accidents sur les routes jurassiennes

Les véhicules à moteur augmentent sur les routes jurassiennes, mais les accidents diminuent. C’est le bilan 2011 en matière de sécurité routière tiré par la police cantonale mardi. Elle constate et félicite une modification du comportement et du style de conduite des Jurassiens.

 

Moins d’accidents

La police a recensé 317 accidents l’an dernier sur les routes du canton. Elle en avait enregistré 80 de plus une année auparavant. Dans le même laps de temps, le nombre de véhicules a augmenté de 1'260 unités. La police cantonale rappelle que la circulation routière est la principale menace pour l’intégrité physique. Ainsi l’an dernier, 184 personnes ont été blessées, dont 48 gravement. Il y avait eu 220 victimes en 2010. La comparaison 2010-2011 fait également état d’une diminution des accidents mortels. Trois accidents ont causé trois morts l’an dernier, contre le double un an plus tôt.

 

Moins d’alcool au volant

Les Jurassiens font de plus en plus attention à leur taux d’alcoolémie. Les accidents dus à l’ivresse ont baissé l’an dernier de 25 cas par rapport à 2010. 180 personnes se sont vues retirer leur permis de conduire en raison d’un taux d’alcool trop élevé. Ce chiffre a chuté de près de 48% en un an. Sa diminution est même de 70% depuis 2002. La police jurassienne invoque une prise de conscience au sein de la population.

 

Stabilité des excès de vitesse

Les radars n’ont pas chômé l’an dernier. 319 contrôles ont été effectués, dont la grande majorité à l’intérieur des localités, là où il y a le plus de danger potentiel. Près de 64'000 véhicules ont été contrôlés au radar. Le taux d’infractions reste stable à 5,7%. Le commandant de la police jurassienne a rappelé qu’il ne considère pas « le radar comme une vache à traire le conducteur ». Olivier Guéniat déplore tout de même les « records » établis en 2011. Un automobiliste a été flashé à 113 km/h à l’intérieur d’une localité, un autre à 155 km/h à l’extérieur d’une localité et un dernier à 208 km/h sur l’autoroute.

 

Education et félicitations !

La police cantonale ne minimise pas la prévention. Deux personnes sont notamment dévolues à l’éducation routière. Près de 9'000 élèves ont ainsi bénéficié de leurs cours l’an dernier.

A noter qu’Olivier Guéniat a tenu à féliciter les conducteurs jurassiens. Selon lui, « ils modifient manifestement leur comportement et leur style de conduite au fil des ans ». /msc


Actualisé le

Actualités suivantes

Articles les plus lus