Philippe Decourroux se bat auprès de l’Unesco

Un clip jurassien pour dénoncer l’esclavage sexuel à l’Unesco. Le chanteur Philippe Decourroux ...
Philippe Decourroux se bat auprès de l’Unesco

Philippe Decourroux Philippe Decourroux

Un clip jurassien pour dénoncer l’esclavage sexuel présenté à l’Unesco. Le chanteur Philippe Decourroux dévoilera vendredi sa nouvelle vidéo « Les filles de l’Est » lors d’une table ronde organisée en collaboration avec la Délégation permanente de l’Allemagne auprès de l’Unesco et l’Organisation pour la sécurité et la Coopération en Europe. Le clip sera également diffusé dès jeudi sur le net à l’occasion de la journée internationale de la femme.

Philippe Decourroux a été touché il y a quelques années déjà par le sort des femmes victimes de trafic humain. Il a écrit la chanson « Les filles de l’Est » il y a six pour sensibiliser l’opinion public à ce phénomène. L’envie d’en faire un clip lui est venue rapidement, mais il a fallu traverser quelques péripéties pour parvenir à le tourner en septembre.

La vidéo sera intégrée à un DVD. Produit par l’association Espoir Diffusion et la Mission chrétienne pour les pays de l’Est, ce support proposera un programme d’une cinquantaine de minutes sur la traite des femmes, notamment en Moldavie.

Philippe Decourroux présentera aussi son nouveau clip lors d’une soirée concert le 17 mars à Courroux, où il vernira également sa biographie intitulée « Ces mots dont j’avais peur ». /iqu


Actualisé le

 

Actualités suivantes