Pour moins d’insécurité à la gare

Des parrains pour accroître le sentiment de sécurité en gare de Delémont. Les CFF vont mettre ...
Pour moins d’insécurité à la gare

La présence de marginaux inquiète certains usagers et riverains du quartier de la gare La présence de marginaux inquiète certains usagers et riverains du quartier de la gare.

Des parrains pour accroître le sentiment de sécurité en gare de Delémont. Les CFF vont mettre en place un système de bénévoles nommé Railfair. Ces personnes triées sur le volet par l’ex-régie fédérale feront office d’interlocuteurs pour les voyageurs en quête d’information.

Elles seront là également pour rassurer: selon une enquête menée par la municipalité de Delémont auprès de plus de 750 riverains du quartier, la présence de marginaux vers la gare inquiète. Le concept Railfair a été appliqué dans plusieurs villes en Suisse romande. Esther Gelso, conseillère municipale, reste prudente sur les résultats concrets d’un tel projet. «On déplace le problème ailleurs», considère-t-elle.

Notez que ce sont toutefois les problèmes de trafic qui arrivent en tête des préoccupations des habitants du quartier de la gare, selon l’enquête menée par la municipalité.

Aucun délai n’a été fixé pour l’entrée en force du projet Railfair à delémont. /fra


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus