Petites bêtes et gros dégâts

Mulots, campagnols et autres souris ont pris leur quartier dans les Franches-Montagnes. La ...
Petites bêtes et gros dégâts

Jean-Claude Villat tient un campagnol. Jean-Claude Villat tient un campagnol.

Mulots, campagnols et autres souris ont pris leur quartier dans les Franches-Montagnes. La neige s’en est allée, et laisse des champs envahis de monticule de terre. Les campagnols ont passé l’hiver bien au chaud sous la neige, et ils se sont régalés d’herbe et de racines. Les champs sont labourés par ces rongeurs. La perte est considérable pour les agriculteurs. Les paysans sont contraints de semer à nouveau pour espérer faire une coupe d’herbe cet été. Mais les granges ne seront pas remplies de foin pour autant, la fauche du printemps est perdue. Jean-Claude Villat des Sairains cultive 39 hectares. Cet agriculteur estime que 80 % de ses terres est complètement dévastée. /nqu


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus