La Chine veut mettre la main sur les Ouïghours jurassiens

Ouïghours

Pékin réclame le retour des Ouïghours. La Chine souhaiterait juger ses deux ressortissants, ex-détenus de Guantanamo installés dans le Jura, qu’elle perçoit comme des terroristes. La presse s’en est en tout cas fait l’écho ces deux derniers jours.

De quoi susciter la panique chez les deux frères qui ont trouvé leurs marques à Delémont. Le ministre jurassien de justice et police, Charles Juillard, nuance toutefois et rassure sur ce nouveau volet de l’affaire. Renseignement pris auprès de la Confédération, il affirme qu’aucune réclamation officielle émanant des autorités chinoises n’a été formulée pour l’instant.

Les deux Ouïghours sous la protection de la Suisse

Le ministre ajoute que l’examen des dossiers des deux ressortissants ouïghours avant leur accueil avait clairement démontré qu’ils ne faisaient partie d’aucun réseau terroriste. Il précise également que les deux frères résident en Suisse tout à fait légalement, qu’ils sont au bénéfice d’un permis B et que rien n’indique qu’ils ont enfreint des lois ou règlements pour être accueillis chez nous. Les deux frères bénéficient donc de la protection de la Suisse. /iqu


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus