On vote à nouveau le projet de halle de gymnastique aux Bois

Les citoyens des Bois votent pour la 3e fois sur le projet de double halle de gymnastique. ...
On vote à nouveau le projet de halle de gymnastique aux Bois

Halle de gymnastique des Bois La halle de gymnastique des Bois créée la polémique depuis des années dans le village franc-montagnard.

Et de trois. Les citoyens des Bois votent pour la troisième fois ce dimanche sur le projet de double halle de gymnastique. L’objet du vote : un crédit de 930'000 francs pour l’étude de la réfection de l’ancienne halle et la construction d’un nouveau bâtiment. Un projet évalué à six millions de francs. Un dossier serpent de mer qui cumule les référendums.

 

Un dossier qui traîne depuis bientôt 10 ans

La halle de gymnastique des Bois est désuète. Jusque-là tout le monde semble d’accord. La discorde débute lorsqu’il s’agit de trouver une solution à ce problème. La grogne monte. Les habitants des Bois ont rejetté un premier projet en 2005, estimé à 3,6 millions de francs.

Pour la commission de la halle, une seule solution est pourtant possible : il faut construire un nouveau bâtiment et rénover l’ancien. Le Conseil général décide donc de débloquer un crédit de 75'000 francs pour financer un concours d’architecte. Mais une partie des habitants du village n’approuve pas le projet. Ils admettent la nécessité de construire une nouvelle halle, mais estiment que ce projet est trop onéreux. Un deuxième référendum est lancé et aboutit. Retour aux urnes en 2010. Le crédit de 75'000 francs passe la rampe de justesse.

 

Un complexe aux teintes italiennes

Un architecte italien est alors retenu par la commission de la halle. Le complexe comprend une salle de sport entièrement nouvelle et le bâtiment actuel serait transformé en salle de spectacle. Un troisième référendum est déposé au mois de février dernier. Les référendaires jugent le projet toujours trop grand et trop cher.

Les citoyens sont donc appelés une nouvelle fois aux urnes ce dimanche 13 mai. Le résultat s’annonce très serré. La participation des Rudisylvains à ce scrutin est primordiale. Si le non l’emporte, le dossier pourrait être reporté de dix ans, alors qu’il traîne depuis sept ans déjà. /afa


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus