Oui au suisse allemand, mais en fin de cursus

Parlement jurassien

Le schwiizerdütsch doit s’apprendre dès la petite enfance. C’est la conviction de Romain Schaer, député UDC, qui a déposé une motion en ce sens. Le Parlement jurassien l’a examinée et acceptée mercredi, mais sous forme de postulat, par 33 voix contre 23.

La question a longuement fait débat parmi les groupes, certains souhaitant que l’apprentissage du haut allemand continue de primer sur le suisse allemand, d’autres ne voulant pas faire de concession face à des voisins d’Outre-Sarine qui semblent en concéder de moins en moins.

Le motionnaire a finalement accepté de transformer sa motion en postulat, certainement convaincu par les points sur lesquels le Gouvernement s’est dit prêt à entrer en matière. Car si la ministre de l’éducation, Elisabeth Baume-Schneider, a averti que le Gouvernement n’a pas l’intention d’introduire dès l’école enfantine une démarche ludique d’apprentissage du suisse allemand, comme le demandait la motion, elle a par contre précisé qu’il serait envisagé de mettre sur pied des cours facultatifs pour la dernière année d’école obligatoire et dans le cadre du CEJEF. /iqu


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus