Pas d’EFEJ+ bis

EFEJ

Le redéploiement de l’EFEJ suscite des interrogations. Lors des questions orales mercredi matin, Jean Bourquard est monté à la tribune du Parlement jurassien pour demander des précisions. Le député socialiste voulait s’assurer que ce nouvel aménagement de l’Espace Formation Emploi Jura ne coûterait rien. Il souhaitait également savoir si cet emplacement serait définitif et pourquoi la commission de l’économie n’a pas été informée de ce nouveau projet.

Le ministre de l’économie Michel Probst répond qu’une décision rapide était nécessaire afin de respecter les périodes de dédite des satellites abandonnés. La décision est par ailleurs de la compétence du Gouvernement en matière d’exécution de la Loi sur l’assurance-chômage. Dans ce cas, l’état sera locataire, et non propriétaire tel que cela était prévu dans le projet EFEJ+ à Courtételle. La location sera d’ailleurs prise en charge par l’assurance-chômage. La situation n’est pas définitive puisque le bail signé court sur huit ans. Le ministre propose enfin de fournir une information détaillée à la commission de l’économie. Il ajoute qu’avec ce redéploiement, les objectifs d’EFEJ+ ne sont pas atteints. /iqu


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus