Du temps pour l’usine Junker

Le sort de l’ancienne usine Junker ne sera pas réglé dans l’immédiat. La promesse de vente ...
Du temps pour l’usine Junker

Vue de l'ancienne usine Junker Le sort de l'ancienne usine Junker reste à déterminer.

Le sort de l’ancienne usine Junker ne sera pas réglé dans l’immédiat. La promesse de vente du bâtiment par Tornos au Musée du tour automatique et d’histoire de Moutier arrivait à échéance le 30 novembre. Le délai a finalement été repoussé. La décision a été prise mercredi soir à l’issue de la troisième séance de médiation convoquée par le Conseil municipal et qui a réuni le Pantographe, le musée et Tornos. Les différentes parties ont également accepté de créer un groupe de travail qui aura pour mission de trouver une solution acceptable par tous. L’organe sera présidé par le conseiller municipal en charge de la culture, Marcel Winistoerfer.

Les différents acteurs du dossier devaient se prononcer sur une proposition de compromis du Conseil municipal. L’offre comprenait le rachat du bâtiment par le Pantographe ainsi que le remboursement de l’argent déjà investi pour la rénovation du bâtiment et l’abandon par le musée de son projet d’extension dans l’ancienne usine Junker. Le collectif culturel a accepté cette proposition mais le musée l’a refusée. /fco


Actualisé le

Actualités suivantes

Articles les plus lus