La vieille ville va se colorer de fleurs

Vieille ville de Delémont

L’été va voir fleurir la vieille ville de Delémont. Le Service de l’urbanisme organise un concours pour embellir les rues du centre historique de la capitale. Cette démarche fait partie des mesures retenues dans le cadre du programme d’actions lancé avec le Réseau Vieille Ville. Elle a pour objectif de rendre le cadre de vie plus attrayant, mais aussi de fédérer les différents acteurs actifs en vieille ville.

 

Un concours ouvert à tous

Le concours se divise en deux catégories : les maisons avec des décors floraux visibles depuis la rue, et les commerces et restaurants. Les participants seront jugés sur la qualité, l’originalité, la diversité des espèces, de préférence indigènes et l’harmonie des formes et couleurs. C’est un jury composé des représentants des différents partenaires de la vieille ville qui départagera les concurrents. La Société d’embellissement remettra trois prix par catégorie allant de 200 à 50 francs. La commune dispose pour ce projet d’un budget de 10'000 francs. Elle apportera d’ailleurs une large contribution au fleurissement avec l’installation de massifs.

Les inscriptions sont d’ores et déjà ouvertes. Elles peuvent se faire par le biais d’un formulaire disponible sur le site internet de la commune ou auprès du Service de l’urbanisme. Les intéressés ont jusqu’au 10 juin pour s’inscrire.

 

Le programme de mesures se poursuit

Il est ressorti de nombreux points d’amélioration possible de l’analyse de la vieille ville, menée par l’organisme national Réseau Vieille Ville, et des réponses aux questionnaires qui ont été envoyés à tous les acteurs de la vieille ville. Une quinzaine de mesures ont été retenues, dont certaines ont déjà vu le jour.

La commission vieille ville a été réactivée, avec l’introduction également de politiques qui offrent ainsi un meilleur relais au Conseil de Ville. Des démarches sont actuellement menées pour prévenir les nuisances nocturnes et pourraient déboucher sur l’élaboration d’une charte avec les restaurateurs. La réactivation des contrôles de police a aussi porté ses fruits en matière de stationnement.

Ce programme d’actions mettra plusieurs années à se réaliser. Il est notamment prévu de créer une zone de rencontre. /iqu


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus