L'histoire du FLJ, version Marcel Boillat

Marcel Boillat

Il a tenu le Jura et la Suisse en haleine durant plusieurs années. Marcel Boillat a été l’un des leaders du Front de libération jurassien (FLJ). Arrêté puis emprisonné, il s’est évadé en Espagne où il vit depuis 47 ans. Mais Marcel Boillat effectue un retour en peintre cette semaine. Depuis qu’il est à la retraite, il a réalisé des centaines d’œuvres et en présente 43 dans l’ancienne Eglise du Noirmont jusqu’à dimanche.

C’est dans ce cadre-là que Marcel Boillat a accordé un entretien à Cyprien Lovis. Celui qui a perpétré de nombreux attentats pour faire avancer la cause du Jura a accepté de revenir sur plusieurs évènements marquants du FLJ. A commencer par l’incendie de la ferme de Sous la Côte, sur la commune de Montfaucon. C’était en juillet 1963.

Après avoir été arrêté par la police puis jugé à Lausanne, Marcel Boillat a été placé dans plusieurs prisons du pays, avant de finalement choisir de s’évader. /clo


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus