« Franchir un cap sportif »

« Son parcours et sa personnalité nous ont paru vraiment être en adéquation avec le club. » ...
« Franchir un cap sportif »

En enrôlant Romain Gaspoz pour les deux prochaines saisons (avec option pour un an de plus), le BC Boncourt de Paul Vallat veut revoir à la hausse ses ambitions sportives

 Les co-présidents du BC Boncourt Stéphane Brugnerotto et Paul Vallat (à droite)

« Son parcours et sa personnalité nous ont paru vraiment être en adéquation avec le club. » Le BC Boncourt est convaincu d’avoir fait le bon choix en engageant Romain Gaspoz. Le Valaisan sera l’entraîneur de la Red Team dès la saison prochaine en Ligue A de basketball. Il a signé un contrat portant sur deux saisons avec option pour un exercice supplémentaire. « Le choix s’est fait sur un projet sportif pour continuer à développer notre équipe première et nos jeunes », explique Paul Vallat. Le co-président du BCB croit fort en son futur technicien : « Il doit nous permettre de franchir un palier sportif, un cap sportif ». Pas question toutefois de faire des folies financières. Le budget de la Red Team restera sensiblement le même que cette saison. « Au mieux, ce sera un millier de francs supplémentaire par rapport à cette année, en masse salariale nette par mois », avance Paul Vallat. Il précise par contre que, si les moyens seront comparables, « les ambitions seront revues gentiment à la hausse ». /msc

Le choix Romain Gaspoz

Un entraîneur qui vient du basketball féminin, un risque ?


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus