La Jurace a remis ses premiers trophées

La première édition de la course de VTT par étapes s’est achevée lundi. Hannes Jeker s’est ...
La Jurace a remis ses premiers trophées

La première édition de la course de VTT par étapes s’est achevée lundi. Hannes Jeker s’est imposé chez les hommes. Chantal Péquignot l’a emporté dans la catégorie féminine

Hannes Jeker et Chantal Péquignont sont les deux premiers vainqueurs de la Jurace. (Photo : Jurace). Hannes Jeker et Chantal Péquignont sont les deux premiers vainqueurs de la Jurace. (Photo : Jurace).

A jamais les premiers. Hannes Jeker et Chantal Péquignont ont remporté lundi la première édition de la Jurace, une course de VTT par étapes qui s’est tenue sur trois jours dans le Jura. L’habitant de Vicques originaire du canton de Soleure a accompli l’épreuve d’environ 220 kilomètres en 9h54’45’’. Il a devancé de 20’ Flurin Staub et de plus d’une demi-heure Dominik Bollhalder. «  Je n’ai pas rencontré de problème technique ou de chute  », jubile Hannes Jeker. Le vainqueur a apprécié cette nouvelle compétition à travers le Val Terbi, le Clos du Doubs, les Franches-Montagnes et l’Ajoie. «  Les parcours étaient magnifiques  », sourit le vététiste.

Hannes Jeker  : «  C’est très cool d’avoir une course comme cela dans le Jura  »

Chez les dames, trois participantes étaient au départ samedi  : une Jurassienne et deux Allemandes. Seule la Delémontaine Chantal Péquignot a rallié l’arrivée lundi. Elle s’est imposée en 15h38’18’’. Tous les résultats sont à retrouver ici.

Hannes Jeker a levé les bras le premier. (Photo : Jurace). Hannes Jeker a levé les bras le premier. (Photo : Jurace).

Une course éprouvante pour les machines et les organismes

Sur les 80 inscrits, environ 60 vététistes sont allés au bout du parcours. Selon le comité d’organisation, ces abandons s’expliquent par la difficulté du terrain et du format de l’épreuve. « Certains ont découvert ce que représentent trois jours de suite de VTT », indique Mathieu Lovis qui tire toutefois un bilan satisfaisant de la compétition qui a permis aux participants de découvrir la région.

Mathieu Lovis  : «  On a appris beaucoup de choses durant cette première édition  »

Le membre du comité a tenu à remercier les agriculteurs et les bourgeoises qui ont mis à disposition leurs terrains pour les besoins de la course. En revanche, il regrette les agissements de certaines personnes qui ont perturbé le balisage du tracé en retirant des flèches ou en marquant sur le sol de mauvaises directions. /nmy


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus