Une Vuelta montagneuse pour un duel Jumbo - Evenepoel

La Vuelta commence samedi à Barcelone avec beaucoup de montagne, la présence de Jonas Vingegaard ...
Une Vuelta montagneuse pour un duel Jumbo - Evenepoel

Une Vuelta montagneuse pour un duel Jumbo - Evenepoel

Photo: KEYSTONE/EPA/Juan Herrero

La Vuelta commence samedi à Barcelone avec beaucoup de montagne, la présence de Jonas Vingegaard et un détour par la France. Aperçu du troisième et dernier Grand Tour de la saison.

La 78e édition sera lancée par un contre-la-montre par équipes à Barcelone et se terminera le 17 septembre à Madrid. Avec neuf arrivées au sommet - soit cinq de plus que lors du Tour de France de cette année - les grimpeurs trouveront une fois de plus leur compte dans la péninsule ibérique. Les points forts seront certainement la 13e étape avec la mythique montée du Tourmalet, qui faisait déjà partie du Tour de France cette année, et la 17e étape avec la redoutable pente finale vers l'Alto de l'Angliru.

Parmi les favoris pour la victoire finale, comment ne pas nommer Jonas Vingegaard? Le Danois s'attaque à un Grand Tour, cinq semaines seulement après son deuxième triomphe au Tour de France. Le coureur de 26 ans prendra le départ de la Vuelta pour la deuxième fois. Il y a cependant un grand point d'interrogation concernant sa forme, puisqu'il n'a plus participé à une course depuis son arrivée à Paris.

Jumbo vise le triplé

Vingegaard partage le rôle de capitaine de l'équipe Jumbo-Visma avec Primoz Roglic. Le Slovène a renoncé cette année à prendre le départ du Tour et vise maintenant sa quatrième victoire sur la Vuelta après 2019, 2020 et 2021. Ce printemps, Roglic a également triomphé au Giro. Avec Vingegaard, Jumbo-Visma espère bien faire le triplé cette année.

Parmi les premiers prétendants à la victoire, on retrouve Remco Evenepoel. L'année dernière, le jeune Belge a remporté sa première Vuelta pour son deuxième Grand Tour seulement. Il portait alors le maillot de champion du monde, tandis qu'il arborera cette fois celui de champion de Belgique. Sa forme semble s'être améliorée après son abandon au Giro.

/ATS
 

Actualités suivantes

Articles les plus lus