Pas de miracle pour Sochaux face au PSG

Malgré une belle résistance en première période, le FC Sochaux-Montbéliard a été balayé par ...
Pas de miracle pour Sochaux face au PSG

Malgré une belle résistance en première période, le FC Sochaux-Montbéliard a été balayé par le Paris Saint-Germain 4-1 mardi soir à Bonal en 8e de finale de Coupe de France de football

Le stade Bonal à guichets fermés pour la venue du PSG. Le stade Bonal à guichets fermés pour la venue du PSG.

Ce PSG-là est impitoyable. Les footballeurs parisiens l’ont encore démontré mardi soir à Bonal en poursuivant leur folle série de plus de quatre ans sans défaite dans les coupes nationales. Malgré une belle opposition durant les 45 premières minutes, le FC Sochaux-Montbéliard a fini par exploser et s’incliner lourdement 4-1 en 8e de finale de Coupe de France face aux coéquipiers d’Angel Di Maria. Le milieu argentin, auteur d’un triplé, a été le bourreau des sochaliens. Sa tête victorieuse sur un centre de Mbappé après seulement 50 secondes de jeu laissait augurer d’une soirée compliquée pour les Francs-Comtois.

 

Sochaux revient dans le coup et égalise

Et pourtant, le club de France voisine s’est déjà offert le luxe de revenir pleinement dans le match avant d’égaliser par Florian Martin avant le quart d’heure de jeu. Mais Sochaux a souffert sur quasiment chaque accélération du trio infernal Mbappé-Di Maria-Cavani. Le buteur uruguayen a d’ailleurs redonné l’avantage au PSG à la 27e en taclant en bout de course un centre à ras de terre au second poteau. Les derniers espoirs du FCSM se sont envolés quelques minutes plus tard avec la sortie sur blessure de son buteur et meneur de jeu Florian Martin, victime d’une rupture des ligaments croisés sur une action pourtant assez anodine.

 

Di Maria et le PSG s'envolent

Secoués par la perte de leur coéquipier, les Sochaliens se sont montrés moins mordant au retour des vestiaires et l’ont payé cher. Deux nouveaux buts d’Angel Di Maria sur des contres éclairs à trois minutes d’intervalle (59e et 62e) ont plié l’affaire. Sochaux va devoir revenir rapidement à la réalité du championnat de Ligue 2 dans lequel il nourrit encore quelques espoirs de montée. Une ambition qui, comme cette soirée, a été ternie par la grave blessure de son meilleur buteur. Le Paris-Saint-Germain, lui, file avec confiance vers son grand affrontement avec le Real Madrid en 8e de finale de la Ligue des Champions. /jpi


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus